-- -- -- / -- -- --
Sports

JSK : Les Canaris entament leur mue sur fond de crise

JSK : Les Canaris entament leur mue sur fond de crise

La saison 2014—2015 restera indéniablement marquée d’une pierre noire pour les Kabyles amoureux de leur équipe phare du Djurdjura , la JS Kabylie.

La mort d’Ebossé, les sanctions infligées par la CAF et la LNF, les problèmes internes, la relégation évitée in extrémis sont autant de points négatifs mettre aux placards des oubliettes et faire en sorte de ne plus revivre ses moments de tristesse, de colère de désarroi de déception et de nerfs à fleurs de peau. Plus vite la page sera tournée mieux ca vaudra pour la grande famille de La JSK. 

Cette dernière qui est sortie cette semaine pour crier sa colère et rejeter la main mise pour ne pas dire la dictature imposée du boss Moh Cherif Hannachi plus indésirable que jamais et accusé de tous les maux ayant engendrés le total déclin des Cannaris compte bien prendre les choses en mains pour redorer le blason au club qui faisait dans un passé récent la fierté de toute une région, de tout un pays. 

Cela dit c’est sur un fond de crise et de colère sans précédent que les Kabyles ont entamé leur mue pour la saison prochaine que toute la Kabylie espère voir repartir sur de solides bases et avec un souffle nouveau dégageant un véritable parfum de jeunesse conquérant et ambitieux. Plus de place pour le négatif et la stagnation. 

On croit savoir que la direction du club bien que sur un volcan serait sur le point de conclure avec des joueurs déjà ciblés pour venir renforcer les rangs d’une formation marquée et affectée par les résultats en dents de scie qui ont failli couter cher. Ainsi selon des sources concordantes, le latéral gauche de l’USMBA, Redouane Cherifi, international espoir, est plus près que jamais pour porter le maillot auri- verdi des Canaris du Djurdjura la saison prochaine.

On parle du probable retour de l’attaquant du RCA Hocine Harrouche dont on laisse entendre qu’il reste l’une des priorités des responsables de la JSK pour le prochain exercice, pour cela il faut pousser les discussions avec les dirigeants de l’Arbaa, puisque le joueur en question est lié au club d’Ezzerga par un contrat jusqu’en 2016.

Les bruits de couloir laissent entendre que le joueur en question est prêt à racheter son contrat car ne sentant plus à l’aise dans l’entourage du RCA où on ne lui pardonne pas son geste en demis-finale qui lui aurait coùté sa suspension pour la finale face au MOB. Un autre nom est cité dans l’entourage du club, celui de l’arrière gauche du CSC, Walid Bencherifa, très emballé de revenir à la JSK en prévision du prochain exercice. Coté libération, ce n’est plus un secret pour personne, neuf noms sont déjà portés sur la liste des libérés.

Outre le cas de Mekkaoui signalé comme en abandon de poste et celui du préparateur physique Labane, les joueurs Benamara, Meguehout, Benoufella, Khodja, Khiat, Yedroudj, Si Amar et Abdeldjelil ne porteront plus le maillot de la JSK. On parle également de la libération de dernières minute du 3e gardien de but Bounefoulla et deux autres joueurs dont les noms ont été gardés au secret jusqu’à leur convocation par le manager du club Karim Doudéne.

Concernant l’avenir du staff technique, celui qui a assuré l’intérim sera reconduit si Hannachi venait à résister à la tempête qui souffle sur lui. Le cas échéant, le nom de Menad Djamel est demandé avec insistance par la grande famille de la JSK. Bien évidemment ce dernier ne répondra à l’appel que si Hannachi ne céde enfin à la pression. Chaud sera l’été à Tizi. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email