-- -- -- / -- -- --
Sports

JS Kabylie 3 -MC Alger 1: Les canaris se mettent à l’abri

JS Kabylie 3 -MC Alger 1:  Les canaris se mettent à l’abri

Coup d’arrêt pour le Doyen qui a hypothéqué pratiquement toutes ses chances de revenir à hauteur du leader et jouer à fond ses cartes jusqu’au bout pour le sacre.
La JSK qui en voulait plus ce Mardi pour refaire surface et rassurer son public en infligeant une sévère correction au M CAlger.
C’est parti sur les chapeaux de roues pour ce 99e classico entre les Canaris du Djurdjura au cœur de Lions et les Mouloudéens de la capitale.
Un duel des extrêmes rentrant dans le cadre de la mise à jour du calendrier et qui aura tenu toutes promesses une fois de plus sur le rectangle vert et dans les gradins.
Des retrouvailles qui ont faillit quand même à tout moment sortir de leurs cadres tants les débats se sont tenus sur un fond électrique pour ne pas dire sous une tension extrême. 
Dos au mur et n’ayant plus droit à l’erreur pour espérer s’extraire de la zone de turbulences et sauver leur peau du purgatoire, les Kabyles gonflés à bloc et requinqués par leur nouveau et battant coach Bouzidi, les Jaune et Vert du Djurdjura ont d’entrée pris le taureau par les cornes pour afficher clairement leurs ambitions du jour. Portés par un public en effervescence, les Canaris ne tardèrent pas à trouver la faille à peine la 8’ de jeu écoulée.
Djabout bien servi par Benaaldjia de la gauche après un travail personnel reprend d’une jolie tête croisée le cuir et le met hors de portée du gardien Chaouchi non sans faire trembler une première fois les gradins du stade .
Cueillis à froid, les vert et Rouge du Doyen remettront dix minutes après les pendules à l’heure avec la bénédiction de l’arbitre Gherbal qui leur a accordé un penalty pas du tout évident pour une sois disant faute sur Bendebka. Derrdja ne s’est pas fait prié pour battre Asselah . Mais c’était sans compter sur la rage de vaincre des Kabyles qui répartirent de plus bel pour reprendre l’avantage et empêcher les Mouloudéens de développer leur jeu et croire en leur chance . 32’ Chetti après un joli débordement sur son flan gauche dépose le cuir sur la tête de Hamar . Chaouchi malgré une jolie parade ne peut que constater les dégâts dans un stade en ébullition. Coup de théâtre après la pause citrons, Chaouchi en répondant à la provocation d’un stadier voit rouge et laisse son équipe en infériorité numérique obligeant son coach à revoir tout son dispositif tactique pour le reste des 30’ de jeu.
Un sérieux coup dur pour l’équipe qui s’était engagée à refaire son retard après l’entame de la seconde mi temps. Ce qui devait arriver en fait arriva à la 77’. Benaldjia à l’affut au second poteau exploit à bon escient un service de Djabout parti en contre sur la droite. Le Mouloudia n’avait plus dés lors ni les capacités ni la force morale pour revenir dans le match et éviter le crasch.

La JSK peut respirer et entrevoir la suite avec moins de pression en attendant de se retrouver pour une autre explication en demie finale de coupe d’Algérie. De la revanche dans l’air à Constantine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email