-- -- -- / -- -- --
Monde

John Kerry appelle le peuple yéménite à la table de dialogue

John Kerry appelle le peuple yéménite à la table de dialogue

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a appelé vendredi le mouvement yéménite Ansarullah (Houthis), et ceux qui « ont de l’influence sur eux », à rejoindre la table des négociations.

« Cela doit marcher dans les deux sens », a dit Kerry en marge du Conseil de l’Arctique au Canada, prétendant que l’Arabie saoudite avait annoncé passer à la « phase humanitaire » de sa campagne.

Or, les raids saoudiens contre les civils et les installations vitales du pays n’ont toujours pas connu de répit. Jeudi, des dizaines de civils ont été tués ou blessés dans de nouveaux raids saoudiens visant la ville frontalière de Harad, au nord du pays, a rapporté la chaine iranienne arabophone AlAlam. « Nous avons besoin que les Houthis et ceux qui ont de l’influence sur eux soient prêts à rejoindre la table des négociations », a dit Kerry, rapporte l’AFP.

Les deux parties semblaient prêtes à discuter pour trouver un lieu pour négocier, selon lui. « Maintenant la clé est de lancer cela et de commencer les discussions le plus vite possible car une solution politique est absolument essentielle », a-t-il repris.Des civils innocents sont pris dans les violences au Yémen et « c’est une priorité absolue d’essayer de minimiser ce genre de chose ».

« J’espère que dans les jours à venir il y aura une désescalade et que nous pourrons nous retrouver dans un endroit où des négociations pourront se tenir », a-t-il conclu sans juger utile de condamner les raids aériens meurtriers menés par l’Arabie Saoudite et neuf autres pays « arabes ».

Des navires militaires US se retirent des eaux du YémenEntre-temps, un porte-avions et un navire lance-missiles américains se sont retirés des eaux au large du Yémen, ont indiqué des responsable américains vendredi.

Les deux bâtiments américains devraient rentrer dans le Golfe « très prochainement », a confié un responsable du Pentagone à l’AFP.Sept autres navires de combat américains resteront par ailleurs dans le golfe d’Aden et à proximité du Yémen.Un convoi iranien, composé de bateaux de transport et de deux autres armés, a fait demi-tour plus tôt et se dirige vers le Nord, probablement pour rentrer vers l’Iran, ont indiqué des responsables américains.

« Je pense qu’il est juste de dire que cela ressemble à une désescalade de la tension que l’on a vue plus tôt cette semaine », a estimé le porte-parole du Pentagone, le colonel Steven Warren dont le gouvernement est derrière l’agression des Al Saoud contre le Yémen. « Les navires n’étaient là que pour assurer le maintien de l’ouverture des routes maritimes », ont-ils prétendu. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email