-- -- -- / -- -- --
Culture

Jeunes talents du monologue

Jeunes talents du monologue

Un nouvel espace pour la découverte de jeunes talents dans le domaine du monologue et du one man show est ouvert, ce lundi 19 décembre au Théâtre régional de Constantine, sous le slogan La ville au cœur du théâtre.

La journée du lundi a suscité l’intérêt de pas moins de neuf jeunes venus s’inscrire à ce nouvel espace d’expression, parmi lesquels certains ont exprimé leur désir de se lancer dans ces deux disciplines pour la première fois.

D’autres aspirent à développer leur talent, selon des responsables chargés des inscriptions, lesquels ont précisé que la réception se fera deux fois par semaine.

Dans l’entretien accordé à l’Agence presse service d’Algérie, le directeur du Théâtre régional de Constantine (TRC), Mohamed Ztili a considéré que cette nouvelle expérience de « casting ouvert » est une tribune visant à découvrir de jeunes talents, sans que cela ne soit limité dans le temps.

En plus de sa contribution à dynamiser l’activité culturelle dans la wilaya de Constantine, l’ouverture des portes du TRC aux jeunes est une opportunité d’acquérir de l’expérience et de se tenir sur une scène, selon le directeur.

Ce dernier a expliqué qu’au regard du nombre suffisant de demandes d’adhésion, ce nouvel espace d’expression sera mis à la disposition des jeunes talents pour présenter un spectacle, d’une durée de 10 à 25 minutes, devant une commission installée à cet effet, composée d’artistes qualifiés du TRC.

Une fois sélectionnés, les jeunes talents ayant prouvé leurs compétences, bénéficieront d’un stage de formation au cours duquel des cours théoriques et pratiques seront dispensés par des spécialistes du monologue, du one man show et du monodrame, à l’intérieur mais aussi à l’extérieur de la wilaya de Constantine. Cette session de formation verra la présentation de deux exemples réussis de monodrames et de monologues en vue de favoriser l’échange entre les artistes professionnels et les stagiaires.

L’atelier de formation sera couronné par l’octroi d’attestations susceptibles de permettre aux stagiaires de monter sur les planches du TRC, sur les tréteaux du club El Mazhar El Massrahi ou d’autres espaces d’expression de leur choix.

Au TRC, le jeune Redouane Hadji, âgé de 18 ans, a affirmé vouloir rejoindre ce club pour affiner son talent qu’il exerce entre les murs de sa maison et dans les établissements scolaires qu’il a fréquenté, soutenant qu’il envisage de proposer à la commission d’évaluation un monologue Entre le douar et la ville, d’une durée de 25 minutes.

De son côté, le jeune Abdeslem Mezhoud a suivi un cursus scolaire dans une filière technique, loin du monde artistique, il affectionne beaucoup l’art du monologue et avoue être à la recherche d’un encadrement pour l’aider à se lancer dans cet art sur des bases solides. Ce jeune a déjà eu des expériences qu’il qualifie de « malheureuses » dans ce segment, il compte présenter un monologue d’une durée de 10 minutes : La sieste.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email