-- -- -- / -- -- --
Nationale

«Je ne laisserai personne manipuler sur le dos des Patriotes»

«Je ne laisserai personne manipuler sur le dos des Patriotes»

C’est un homme outré, en la personne de Boualem Zebbiche, que nous avons approché et qui nous a livré ce qui pèse sur son cœur. Ce coordinateur des Patriotes dans la wilaya de Blida de 1995 jusqu’à 2006 nous dit « être prêt à tout pour empêcher certains opportunistes qui parlent au nom des Patriotes pour soi-disant défendre les droits de ces derniers alors qu’en vérité ils ne cherchent que leurs intérêts matériels ».

Cet homme qui déclare n’avoir fait que son devoir d’Algérien durant 11 années se dit inquiet, et choqué en même temps, lorsqu’il entend des déclarations « fanfaronnées » sur les Patriotes. Interrogé sur les personnes qu’il vise et contre lesquelles il se dit capable du pire, il nous déclare sans trop réfléchir et sans aucune hésitation qu’il s’agit d’un certain Bouguettaya et ses compères.

Il va jusqu’à les qualifier de « suceurs de sang ». Il nous apprend que ce dernier est en train de s’autoproclamer coordinateur national.

« Où il va, il se présente comme coordinateur national des Patriotes juste pour régler ses problèmes personnels, alors qu’en réalité il n’est rien. C’est moi qui l’ai sollicité pour qu’il rejoigne les rangs des Patriotes durant les années de feu, et maintenant il veut faire des affaires sur le dos des vrais Patriotes ? Je ne le laisserai jamais faire », enchaîne Boualem.

Cet ex-Patriote fait partie en réalité des sept qui négociaient avec le ministère pour annoncer leurs revendications. Mais par la suite il se voit doubler par Bouguettaya dans les revendications et les négociations en se faisant passer pour le coordinateur national.

Zebbiche soutient ses propos par l’exemple de la campagne électorale qui a été déclenchée en faveur du président Bouteflika pour le quatrième mandat sans que les membres du bureau de la coordination nationale ne soient au courant.

« Pour cette coordination nationale c’est bidon ! » lança-t-il. Pire que ça. Et toujours d’après Boualem Zebbiche, des coordinations poussent comme des champignons un peu partout. Il cite le cas d’El Tarf, de Zéralda. « Ce sont des gens qui sont inconnus. Moi je n’ai rien contre ces gens-là, mais il faut qu’ils soient des hommes de terrain » insiste Boualem.

Il laisse aller ses idées et nous dit : « Moi j’ai proposé qu’on fasse une présidence collégiale des ex-Patriotes. 5 ou 6 éléments désignés et choisis qui représentent et parlent au nom des Patriotes, et non pas une coordination ou une organisation » Sinon ce serait faire de la politique au nom des Patriotes, comme le voit l’ex-coordinateur de la wilaya de Blida.

En conclusion, Boualem Zebbiche est catégorique : « Je jure qu’ils ne vont pas se faire des noms, et profiter sur le dos des vrais Patriotes. Ils ne feront jamais des affaires personnelles au nom des Patriotes. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email