-- -- -- / -- -- --
Culture

Jam Session internationale

Jam Session internationale

La quatrième édition du Festival culturel international Eté en musique à Alger se poursuivra jusqu’à la fin du mois en cours à Riadh El Feth, proposant aujourd’hui, dimanche 24 août, un plateau baptisé Jam Session qui sera animé, à Ibn Zeydoun, dès 21h par les groupes Targuit et Tarbaât, la chanteuse Iness, le bluesman Karim Albert Kook, le guitariste Djamel Laroussi et le rappeur Didier Awadi.

La soirée d’aujourd’hui est un tant soit peu à l’image du festival international Eté en musique, initié par l’Office Riadh El Feth. Une manifestation d’une quinzaine de jours qui offre depuis le samedi 16 août, entre l’esplanade et la salle Ibn Zeydoun, tous les genres. Pour son commissaire, M. Maamar Guenna, « nos expressions lyriques sont un chemin, et chaque pays doit avoir le sien. Aujourd’hui pour la quatrième année, Alger est le carrefour de tous ces chemins qui convergent ».

Dans la fraîcheur nocturne de cet été, la soirée de ce jeudi 21 août sera consacrée au hip hop et au rap, avec la participation de deux vedettes internationales : le Franco-marocain Mister You et le Portugais David Carreira ; les rappeurs de Tipaza, Sido La Rose et la formation C4Rys. Cette dernière chantera la société algérienne, la jeunesse, mais aussi l’amour et l’espoir dans un rap made in America en prônant la résistance envers les jeunes.

Pour Hamza, l’un des cinq membres de ce groupe, le rap permet beaucoup plus de liberté. Guitariste depuis son enfance (âgé de 8 ans) et compositeur, il réunit ses compères dans son studio home, aménagé chez lui dans un garage, pour asseoir la création collective. Imprégné lui-même de blues, Hamza est également influence par d’autres genres musicaux comme le reggae autant que ses compagnons. C4Rys voudrait tout simplement laisser une trace avant de quitter la scène, dans un style rap mettant les véritables histoires vécues dans la rue. Il en est de même pour Sido La Rose qui, lui, chantera la Palestine en suscitant chez le jeune public le slogan « Falastine chouhada ! « . Un texte qu’il a écrit en 2012 mais qui reste d’actualité.

Il s’est inspiré des conséquences de l’agression israélienne contre le peuple palestinien, celle inhérente à ladite opération « Pilier de défense » dans la Bande de Gaza qui a duré une semaine. Durant ces jours-ci, Sido sera affecté par les images, il verra des gens souffrir et mourir, des femmes, des vieilles, des enfants, des bébés et « je me suis dit, ce sont nos frères, il nous faut un texte, alors je l’ai écrit ». Il compte bien le placer dans son premier album. Il donne ainsi sa dose, celle du courage aussi, celle de la motivation qu’il veut transmettre au jeune public, en particulier, qui devrait plutôt résister dans son pays au lieu de recourir à la harraga.

Adepte du rap underground, Sido La Dose espère animer plusieurs concerts en Algérie et même à l’étranger.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email