-- -- -- / -- -- --
Culture

«J’aime travailler dans des pièces à texte universel »

«J’aime travailler dans des pièces  à texte universel »

Comédien de formation et artiste prometteur, Mustapha Sofrani, vient d’être distribué dans la pièce « ‘Adou echaâb », une adaptation d’une œuvre de Heinric Hibsen, dont la générale aura lieu demain au Théâtre national algérien « Mahiedine Bachtarzi » (Alger). Dans cet entretien, il parle du rôle qu’il va interpréter et évoque son parcours ainsi que des pièces qu’il aime jouer. 

Ji : Vous venez d’être distribué dans « ‘adou echaâb », une pièce dont la générale est prévue dimanche prochain. Quel personnage incarnez-vous ?

– la pièce est une production du Théâtre national algérien et le texte est du dramaturge norvégien Heinric Ibsen. J’interprète le rôle du Dr Thomas Stockman. C’est un rôle principal. 

Ji : Vous avez aimé ce rôle ? Et pourquoi ? 

– Le metteur en scène Haider Belhocine m’a proposé ce rôle et j’ai accepté sur place parce que le texte est très intéressant et que je connaissais le texte en plus de cela j’aime bien les écrits de Heinric Ibsen. Aussi parce que j’aime travailler dans des pièces de théâtre à texte universel. J’ai été distribué déjà dans les pièces « Herostrate » de l’auteur russe Gregory Gorin, j’ai joué le premier rôle, à savoir celui de Herostrate. J’ai aussi interprété le rôle de Paul dans

« Marécage des loups », pièce dont le texte est signé Frederik Dorinmak, un dramaturge d’origine allemande. J’ai par ailleurs interprété le rôle de Fidèle dans « Professeur Klinov » et j’ai été distribué dans « El haladj » une pièce dont le texte est de l’écrivain irakien Kacem Mohamed.

JI : – Vous êtes alors entré dans la peau du personnage du Dr Thomas Stockman ?

– Effectivement je suis entré dans la peau du personnage, de vivre la situation qu’il vivait. J’ai aimé le personnage parce qu’il a des principes dans la vie. Il est honnête, altruiste, généreux et veut servir son pays et sa société.

L’histoire est la suivante : le Dr Thomas Stockman a découvert que les eaux provenant de la station thermale de sa ville se sont mélangées avec les eaux usées et il essaye d’alerter l’opinion mais son frère qui est le maire de la ville s’oppose. La presse, dans un premier temps essaye de l’aider mais elle change d’avis. Ce qui fait qu’il se retrouve seul car même quelques habitants qui étaient de son côté, changent d’avis.

JI :- Revenons un peu à Mustapha Sofrani. Pourquoi Mustapha Sofrani n’est-il pas monté sur les planches pendant cinq années ?

– Effectivement, la dernière pièce dans laquelle j’ai été distribuée remonte à cinq années. C’était la pièce intitulée « Amoud » , écrite par Salim Souhali et mise en scène par Haroun El Kilali. J’avais interprété le premier rôle, c’est celui du personnage Amoud.

JI : – Vous n’aviez pas eu de propositions ?

– Non, cela était dû à mes occupations professionnelles. J’ai eu plusieurs propositions pour être distribué dans des films et des pièces de théâtre mais je n’ai pas voulu m’engager car je ne pouvais pas concilier mon travail et le théâtre ou le cinéma. Les répétitions demandent beaucoup de temps, il faut trouver le temps auparavant pour apprendre le texte sans oublier les déplacements pour le tournage ou la représentation.

JI : Après cinq années, est-ce que la reprise
a été facile ?

– Après une aussi longue période, la reprise a été un peu difficile, je dois l’avouer. Surtout sur le plan physique car cela faisait longtemps que je ne m’étais pas exercé. Mais dès le début des répétitions, j’étais dans le bain car je venais de réintégrer mon monde, qui est celui du théâtre. Il faut avouer que le théâtre me manquait car l’art est ma bouffée d’oxygène, un peu aussi ma raison de vivre.

JI : – Quels sont les personnages que vous aimez interpréter ?

– Je n’ai pas dans mon esprit un personnage précis que je veux interpréter. J’aime interpréter des personnages à la personnalité forte ; j’aime aussi les rôles qui demandent beaucoup d’effort, notamment des efforts physiques. Pour moi, le choix d’un texte est très important aussi. Personnellement, si le texte d’une pièce ne me convient pas, je n’accepte pas le rôle qui m’est proposé.

JI :- Préférez-vous jouer dans une comédie ou une tragédie ?

– Comme je suis un homme de théâtre, je n’ai pas de préférence. Cela m’intéresse de jouer aussi bien dans une comédie que dans une tragédie. Dans le théâtre, il y a de nombreuses formes. Je joue dans toute pièce qui me plaît, qui me permet de m’exprimer, de faire sortir ce que j’ai au plus profond de moi-même ; dans toute pièce qui me permet d’avancer et de m’épanouir.

JI : – Que vous a apporté le théâtre ?

– Le théâtre m’a permis de m’épanouir et d’affirmer ma personnalité. Il m’a permis d’engager une réflexion sur moi-même, sur ma vie, sur mon environnement. Mon parcours est riche. J’ai commencé avec le théâtre pour enfant alors que je n’avais que dix ans. Puis j’ai intégré une troupe de théâtre amateur. A l’obtention du baccalauréat, j’ai opté pour des études artistiques et j’ai rejoint l’INADC (Institut national d’art dramatique et chorégraphique) où j’ai suivi une formation de comédien. Donc, vous voyez, je suis passé par toutes les étapes pour devenir comédien.

JI : – Dans quelle pièce aimerais-tu jouer ?

– Quand j’étais étudiant à l’INADC, j’avais lu la pièce « Caligula » d’Albert Camus. Caligula est l’un des personnages que j’aimerais interpréter.

JI : – Mustapha Sofrani est aussi un acteur de cinéma. Pourriez-

vous nous parler de votre expérience ?
– Mon expérience au cinéma n’est pas très importante. A ce jour, j’ai interprété de petits rôles dans les films « Le voyage à Alger » et « Krim Belkacem ». J’ai cependant joué un rôle assez important dans « Le sang du loup » d’Amar Si Fodil. J’ai joué le rôle de Kamel, un gars qui travaille dans le domaine culturel et à qui des malfaiteurs demandent de subtiliser un vase d’une grande valeur historique. Le film n’est pas encore sorti.

JI : – Quels sont vos projets ?

– Pour l’instant je me consacre entièrement à cette pièce. Il y aura Inchallah d’autres projets.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email