-- -- -- / -- -- --
Monde

Irak : L’amnistie sauvera des terroristes condamnés à mort!

Irak : L’amnistie sauvera des terroristes condamnés à mort!

Le membre du Parlement irakien et ancien conseiller à la sécurité nationale en Irak, Mouaffac Roubehi, a critiqué la loi sur l’amnistie décrétée récemment, « une amnistie qui menace la sécurité de l’Irak et sabote la crédibilité de la justice ».

Dans une interview exclusive accordée à l’agence de presse iranienne Tasnim, au sujet de l’impact de l’amnistie générale décrétée par le Parlement, Roubehi a assuré que cette loi « menacera la sécurité de l’Irak parce qu’il alimentera à nouveau Daech d’importantes ressources humaines, dont des dirigeants du groupe terroriste ».

« Nous allons rejeter cette loi dans la Cour fédérale suprême parce qu’elle contredit la politique de la lutte antiterroriste, et qu’un grand nombre de criminels seront relaxés », a-t-il fait savoir. Et de poursuivre : « La justice irakienne subira un coup dur qui pourra provoquer son effondrement. Par exemple, un criminel terroriste condamné à mort sera libéré à cause de l’amnistie ».

Interrogé sur le moral des forces de sécurité en cas de mise en œuvre de l’amnistie, Roubehi a répondu : « certes, la libération des criminels affectera négativement le moral des forces armées qui ont offert des sacrifices pour les attraper ».

Dans le même contexte, un député du bloc parlementaire Badr, Adel Mansouri, a accusé l’ambassadeur saoudien en Irak d’avoir tenté d’obtenir la libération des terroristes saoudiens des prisons irakiennes. Mansouri s’est demandé quel est « l’intérêt de la présence de l’ambassadeur saoudien en Irak », et a appelé le gouvernement irakien à revoir sa décision du maintien de Thamer Sabhane à Bagdad.

Il a également insisté sur l’importance de faire primer l’intérêt et la sécurité de l’Irak sur toute autre considération dans la nomination d’ambassadeurs à Bagdad. « L’ambassadeur Sabhane est à Bagdad pour servir les intérêts de son pays et s’ingérer dans les affaires de l’Irak en soutenant des organisations terroristes », a-t-il conclu.

L’Irak est plongé dans l’insécurité depuis l’agression de ce pays arabe, en 2003, par les forces américaines et celles de l’Otan, certes sorties il y a quelques années du pays 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email