-- -- -- / -- -- --
Monde

Irak : Daech développe des drones armés clandestinement

Irak : Daech développe des drones armés clandestinement

Selon des enquêteurs, l’atelier artisanal découvert à Ramadi montre que les terroristes développent des drones qui sont capables de porter des armes.

Le groupe autoproclamé « Etat islamique » produit des drones armés pour attaquer les combattants ennemis et les troupes étrangères, ont averti des enquêteurs après avoir découvert un atelier secret en Irak, informe The Independent.

Le 2 octobre, les terroristes ont utilisé un drone chargé d’explosifs tuant deux combattants kurdes après avoir volés vers des peshmergas et des soldats français dans le Kurdistan irakien.

C’était le premier incident connu où le groupe terroriste a utilisé un engin aérien sans pilote, précédemment utilisé pour la surveillance et la propagande vidéo, comme arme meurtrière, mais une découverte faite par des chercheurs dans un ancien bastion de Daech suggère que l’attaque pourrait faire partie d’un programme plus vaste. En Irak, un drone piégé de Daech blesse deux soldats français.

Après que Daech a été repoussé de la ville irakienne de Ramadi en décembre de l’année dernière, un groupe d’experts militaires britanniques a découvert une ligne de production de drones abandonnée, avec des fuselages, des ailes, des contrôleurs de la caméra et des capteurs gyroscopiques. Les enquêteurs ont également découvert des lance-missiles portatifs à épaule non assemblés, y compris l’ogive d’un missile.

Les terroristes ont également laissé différents composants, y compris des résistances, des transistors et des relais électromécaniques d’un type déjà utilisé dans la fabrication des engins explosifs improvisés radio contrôlés. « C’est une trouvaille alarmante, mais l’une des choses qui rend ces engins peu efficace est leur construction rudimentaire », a indiqué un expert militaire au journal britannique.

Les milices kurdes ont chassé les terroristes de Daech de plus d’une dizaine de villages autour de Mossoul, a annoncé à Sputnik Said Mamuzini, représentant du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) irakien à Mossoul. Selon lui, les avions de la coalition internationale anti-Daech effectuent des bombardements intenses sur les positions des terroristes, leur infligeant des pertes importantes.

On observe une panique dans les rangs de Daech. Comme nous l’avons appris, les commandants des terroristes ont donné l’ordre d’exécuter les combattants refusant de prendre part aux hostilités. Dans le même temps, depuis le début de l’opération, plusieurs commandants de Daech ont eux-mêmes fui Mossoul avec leurs familles », a fait savoir l’interlocuteur de l’agence. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email