-- -- -- / -- -- --
Culture

Invitation de l’Orchestre symphonique national en Tunisie

Invitation de l’Orchestre symphonique national en Tunisie

L’Orchestre symphonique national s’apprête à effectuer une tournée en Tunisie. Le moment fort sera sa participation à la trentième édition du Festival d’El Jem, une localité historique pas très éloignée de la capitale tunisienne, confirmant sa place de leader dans le milieu international de la musique universelle.

« Nous avons établi des liens privilégiés avec nos frères musiciens de Tunisie » déclare M. Abdelkader Bouazzara, directeur de l’Orchestre symphonique national qui enchaîne : « Avec eux nous avons créé un authentique cadre d’échanges et de partage. Ils sont ainsi régulièrement présents parmi nous en Algérie dans toutes les éditions de notre festival international de musique universelle ». Mieux encore, un célèbre maestro tunisien est venu plusieurs fois diriger l’Orchestre symphonique national au cours de tournées dans les villes algériens. 

Ce n’est pas la première fois que l’Orchestre symphonique national est programmé, quant à lui, au Festival El Jem. Cependant cette année, sa programmation revêt une signification particulière dans le contexte difficile traversé en cette saison par la Tunisie. Par-delà la fraternité, la présence de l’Orchestre symphonique national illustre la solidité des liens culturels unissant les deux pays. La participation des musiciens de l’Orchestre marque le devoir de solidarité exprimé par l’Algérie envers le peuple tunisien. C’est un acte de reconnaissance au soutien inconditionnel accordé par la Tunisie à la Révolution algérienne où son sol était le siège du gouvernement provisoire de l’Algérie et une base arrière pour nos moudjahiddine. Aussi c’est avec cœur et engagement que l’Orchestre symphonique national donnera le meilleur de lui-même dans les deux concerts projetés cet été en Tunisie au cours de cette tournée du 28 juillet au 2 août.

C’est un grand moment d’enthousiasme pour les musiciens algériens de rencontrer le public tunisien. Nos musiciens feront ainsi acte du meilleur de leur compétence et de leur talent à l’image par exemple du grand virtuose de la flûte traversière, Djamel Ghazi, de l’alto, en la personne de Lotfi Saïdi ou du violon joué par Vera Aït Tahar. « Nous avons bien sûr réservé dans notre programme musical une partie inspirée du riche patrimoine tunisien », souligne à son tour le maestro Amine Kouider qui dirigera les deux concerts de la tournée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email