Investissements : Aoun prône le renforcement des mesures d’attractivité – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Investissements : Aoun prône le renforcement des mesures d’attractivité

Investissements : Aoun prône le renforcement des mesures d’attractivité
Le ministre de l'Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun.

La nécessité de renforcer l’attractivité de l’investissement productif à même de créer de la richesse et de développer le tissu industriel a été réitérée par le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, lequel a mis l’accent sur les incitations et les facilitations dont doivent bénéficier les projets sérieux, notamment en ce qui concerne l’affectation du foncier industriel approprié.

Lors d’une visite de travail qu’il a effectué dans la wilaya de Touggourt, M. Aoun a affirmé que « l’investissement productif nécessite la mise en place des conditions et mécanismes nécessaires favorisant la réalisation de l’efficacité de l’investissement pour créer de la richesse et développer le tissu industriel de la région ».

Il a mis l’accent, dans ce sens, sur les incitations et les facilitations dont doivent bénéficier les projets sérieux, notamment en ce qui concerne l’affectation du foncier industriel approprié. Cela, constitue, selon lui, « un pilier essentiel dans les efforts visant à promouvoir les opportunités d’investissement dans cette région qui dispose de grandes capacités industrielles capables de concrétiser des investissements créateurs de richesse dans divers secteurs industriels ».

Le ministre a apprécié la dynamique ascendante marquant le tissu industriel de la wilaya de Touggourt, qui ne compte pas moins de 2 169 petites et moyennes entreprises (PME) employant plus de 8 200 travailleurs permanents répartis sur les différents secteurs d’activité, à l’instar de l’agriculture, la pêche, les ressources en eau, l’énergie, les hydrocarbures, les services pétroliers, la sidérurgie, l’industrie agroalimentaire et les services collectifs.

Lors de cette visite, le ministre a effectué des haltes dans plusieurs unités de production, à l’instar du complexe industriel commercial « El Wahat », relevant de la filiale des céréales des Zibans du groupe agro-industriel AGRODIV.

Après avoir visité les différentes structures et unités de production de ce complexe, le ministre a appelé à redoubler d’efforts pour développer les capacités de production de cette structure, tout en veillant à renforcer le réseau de distribution qui couvre cinq wilayas, ainsi qu’à garantir une distribution étudiée et équitable dans le processus d’approvisionnement de ces wilayas, en fonction de la densité de population de chaque région.

Ce complexe industriel commercial, d’une capacité de production pouvant atteindre 3 000 quintaux/jour de farine et de semoule, assure l’approvisionnement de cette wilaya et d’autres wilayas avoisinantes, à l’instar de Ouargla, El-Meghaier, IIlizi et Djanet. Des explications ont été aussi données au ministre sur le projet de réalisation d’une unité de fabrication de couscous affiliée au même complexe, avec une capacité de production de 288 quintaux/jour.

Dans ce contexte, le ministre a souligné la nécessité d’accélérer la cadence des travaux de réalisation pour rattraper le retard accusé dans ce projet et le livrer dans les trois prochains mois.

Aoun qui avait inauguré une unité de fabrication de produits chimiques à la commune de Sidi Slimane, a également inauguré un complexe industriel de transformation du fer et des métaux dans la commune de Tamacine.

Le ministre a ainsi mis en avant « l’importante orientation pour de pareils investissements industriels productifs susceptibles de créer une valeur ajoutée à l’économie nationale dans le cadre de la démarche de l’Etat portant appui des exportations nationales et réduction de la facture d’importation ».

Le ministre qui a qualifié l’unité de fusion et de transformation des produits ferreux de « petit complexe d’El-Hadjar », a affirmé que « le développement du secteur industriel est tributaire de la levée des contraintes et la mobilisation des mécanismes à même de permettre l’extension des activités d’investissement et la consolidation de la production, facteurs créateurs de richesses et d’emplois ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email