-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Introduction de 4 nouveaux vaccins dans le PEV prochainement

Introduction de 4 nouveaux vaccins dans le PEV prochainement

Quatre nouveaux vaccins seront prochainement introduits dans le Programme Elargi de Vaccination (PEV), a indiqué, hier à Alger le directeur de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et la Réforme hospitalière, Smail Mesbah et ce à l’occasion de la semaine mondiale de la vaccination.

Le vaccin polio injectable (VPI) sera introduit, selon le même responsable, avant la fin 2015 tandis que les trois autres (vaccins anti-rubéole, anti-oreillons et anti-pneumococcique) seront ultérieurement intégrés.

Les autorités publiques ont introduit quatre nouveaux vaccins dans le PEV dans un souci d’améliorer et préserver la santé du citoyen, a affirmé M. Mesbah.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’engagement de l’Algérie vis-à-vis de l’OMS, a-t-il ajouté précisant que l’Etat avait consacré, à cet effet, 7.000 centres de vaccination en les dotant d’un staff technique qualifié.

Selon le Pr Mesbah, la couverture sanitaire réalisée par l’Algérie dans le domaine de la vaccination a dépassé 90 % qualifiant ce taux d’acquis non atteint par certains pays avancés avant de saluer l’engagement des pouvoirs publics à assurer la disponibilité et la distribution des vaccins à travers toutes les régions du pays.
Un cahier des charges relatif à la vaccination dans le secteur privé sera mis en place, a fait savoir le même responsable selon lequel il s’agit d’un partenariat important pour la promotion de la santé publique dans les deux secteurs.

Le représentant de l’OMS en Algérie, Bah Keita a, de son côté, mis en avant le rôle de la vaccination dans la prévention des maladies infectieuses dans le monde et l’amélioration de la qualité de la vie.
Pour sa part, le chef de service de pédiatrie à l’hôpital Frantz Fanon (Blida), le Pr Chawki Keddache a souligné la nécessité de revoir le système de vaccination notamment en termes de dosage surtout après la disparition définitive de certaines maladies en Algérie, a-t-il dit.

Le responsable du laboratoire biologique à Mustapha Pacha, Pr Mohamed Tazir a insisté sur la transparence dans l’approvisionnement, la vaccination dans les secteurs public et privé et l’élaboration d’études sur les résultats de cette opération.

Le Pr Abdenour Laraba, chef de service pédiatrie à l’hôpital Lamine Debaghine de Bab El-Oued a appelé à la préservation des acquis réalisés par l’Algérie en matière de vaccination préconisant la vigilance et le suivi afin d’éviter le retour des maladies éradiquées en Algérie.

Pour le spécialiste, la vaccination est la « colonne vertébrale » de tout système de santé et le « meilleur moyen » prouvé contre les maladies infectieuses ajoutant que l’insistance par certains spécialistes sur l’intégration de nouveaux vaccins s’inscrit dans le cadre des « développements survenus en Algérie et dans le monde ainsi que l’apparition de nouveaux virus ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email