Intoxication alimentaire  : La vigilance des consommateurs est primordiale – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Intoxication alimentaire  : La vigilance des consommateurs est primordiale

Intoxication alimentaire  : La vigilance des consommateurs est primordiale

La saison estivale et les grandes chaleurs riment généralement avec la multiplication des cas d’intoxication alimentaire. En Algérie, entre 2 000 et 5 000 cas sont enregistrés annuellement, dont la majorité des cas surviennent lors des rassemblements familiaux et des fêtes de mariage.

Des chiffres qui donnent froid au dos, d’où la nécessité de redoubler d’efforts en termes de sensibilisation pour minimiser les dégâts. Cette année, et rien que pour les six premiers mois, le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a fait état d’une hausse du nombre de personnes intoxiquées. 

Selon le bilan des toxi-infections alimentaires collectives, le nombre de cas enregistrés au cours du premier trimestre de l’année en cours s’élève à 259, contre 126 cas enregistrés au cours de la même période de l’année précédente, soit une hausse de 105%, tandis que le nombre de personnes intoxiquées a atteint 3 160 contre 1 512 personnes l’année précédente, connaissant la même courbe ascendante de 109%. L’une des raisons évoquées serait le non-respect des mesures de salubrité et d’hygiène lors de la préparation, de la conservation, du stockage et de la manipulation des aliments. 

Dans ce rapport détaillé du ministère du Commerce,  concernant les produits à l’origine de ces pathologies, il est clairement indiqué que parmi « les produits les plus importants à l’origine des intoxications alimentaires, les plats variés viennent en tête de  liste avec un taux de 41%, les gâteaux et les glaces (22%), les viandes rouges et les viandes blanches et dérivés, à savoir pâté et merguez (13,5%), l’eau et les boissons (3,7%), le lait non pasteurisé et dérivés du lait (3,4%), suivis par les poissons avec seulement 1,4% et enfin 14,9% de produits de source inconnue ». Outre le contrôle effectué par le ministre du Commerce, les citoyens doivent se joindre à ces efforts et signaler tout comportement douteux.  

« Ichki », l’application pour dénoncer les commerçants virulents

Le rôle important des associations de protection des consommateurs doit être également soulevé, à l’instar du travail de sensibilisation que fait, chaque année, l’Association de protection et d’orientation du consommateur (Apoce), et qui a pour but de sensibiliser les citoyens mais également les commerçants sur les risques d’exposition à l’air et au soleil des produits consommables, en particulier les boissons gazeuses, les eaux minérales et les jus contenus dans des bouteilles en plastique. L’association essaye de leur enseigner les mesures à prendre pour bien conserver les produits périssables, à l’exemple du lait, des fromages et de certaines conserves. 

En effet, les différents bureaux locaux de l’Apoce lancent des campagnes de sensibilisation sur les risques d’intoxication alimentaire, particulièrement à l’approche de la saison estivale. Ces campagnes touchent particulièrement les vendeurs de produits alimentaires, les supérettes, les boucheries et les restaurants. Ces derniers sont sollicités pour éviter l’utilisation de produits avariés en adoptant les bons réflexes, entre autres la vérification des dates de fabrication et de péremption.

Il ne faut oublier le respect des conditions de conservation, d’hygiène et de stockage pendant et après le transport ainsi que la chaîne de froid. 

Par ailleurs, l’Apoce annonce la création d’une application à télécharger sur Google Play sur les téléphones mobiles « Ichki » ou « Plains-toi ». Celle-ci sert à dénoncer les pratiques négatives de certains commerçants en envoyant des photos, des vidéos et une géolocalisation du commerce identifié.

Le ministère de la Santé prévoit, chaque année, en collaboration avec le ministère du Commerce et les Collectivités locales, un programme de prévention pour la saison estivale et le mois sacré à travers, notamment, des campagnes de sensibilisation, et ce grâce au médias, à l’organisation de séminaires nationaux et régionaux pour la sensibilisation de proximité et surtout au contrôle des marchés et autres commerces. 

A cet effet, le ministère de la Santé recommande à tous les citoyens de prendre des mesures préventives pour éviter les intoxications alimentaires, qui peuvent être individuelles ou collectives, après avoir consommé les mêmes aliments ou eau contaminés. Les symptômes d’une intoxication alimentaire se présentent comme suit : nausées, douleurs abdominales, parfois accompagnées de diarrhée et d’une température élevée. Ces symptômes apparaissent dans une période allant de quelques heures à plusieurs jours. 

Par conséquent, le ministère appelle les citoyens à suivre les recommandations afin d’éviter d’éventuelles infections d’ordre alimentaire, à savoir bien se laver les mains avant de toucher des aliments, laver les fruits et légumes, désinfecter les surfaces et le matériel en contact avec les aliments et tenir les insectes, les rongeurs et les autres animaux à l’écart des aliments et de la cuisine. Le ministère a, en outre, recommandé la conservation des aliments cuits dans des récipients fermés pour éviter tout contact entre les aliments crus et les aliments prêts à être consommés. 

Le ministère a souligné également la nécessité de vérifier les dates d’expiration des produits, notamment les conserves, et de consommer les aliments produits par des marques qui respectent les normes. Le ministère a enfin mis en garde contre la consommation des produits exposés sur les trottoirs, notamment ceux contenant des œufs, de la mayonnaise et de la crème chantilly. Il recommande également de bien faire cuire les aliments et de bien les réchauffer avant de les servir.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email