-- -- -- / -- -- --
Nationale

Intersyndicale de l’éducation:Un conseil national est prévu le 13 octobre

Intersyndicale de l’éducation:Un conseil national est prévu le 13 octobre

L’Intersyndicale nationale de la fonction publique compte réinvestir le terrain de la protesta. En effet, la coalition convoquera son conseil national le 13 du mois en cours pour évaluer la situation et prendre les décisions qui s’imposent.

Plusieurs dossiers seront mis sur la table, dont le mode de gestion des fonds de la commission des œuvres sociales de l’éducation nationale. Les syndicalistes expliquent que « 3% de la masse salariale des travailleurs du secteur de l’éducation vont dans les caisses des œuvres sociales ». Ce qui « exige une gestion transparente des fonds des œuvres sociales », revendiquent-t-ils. En raison de la gestion « peu transparente » qui a provoqué leur ire, les syndicalistes réclament un droit de regard sur la gestion de la commission. En effet, les syndicats du corps enseignant peinent à s’entendre sur une forme adéquate de gestion des œuvres sociales. Certains aspirent à ce que le budget soit géré par la wilaya et les établissements scolaires, donc par un mode de gestion décentralisé, d’autres appuient l’actuel mode de gestion centralisé. Au cas où cette situation n’évolue pas dans l’intérêt des travailleurs du secteur, il y a risque d’« un retour aux mouvements de protestation », menacent les syndicalistes. Par ailleurs, la coalition syndicale continue toujours de rejeter la décision du gouvernement relative à la suppression de la retraite anticipée et à la retraite sans condition d’âge et conteste « la dégradation du pouvoir d’achat des travailleurs algériens ».

L’Intersyndicale a appelé, encore une fois, « le président de la République à intervenir pour annuler le nouveau texte de loi et associer les syndicats autonomes au débat des projets de loi afférents au monde du travail ». « La retraite anticipée et la retraite sans condition d’âge, le projet du code du travail et la dégradation du pouvoir d’achat des travailleurs algériens » constituent les points phare contenus dans la plate-forme de revendications de l’Intersyndicale de la fonction publique. Cette dernière exige également « la révision de la grille des salaires et l’amélioration du pouvoir d’achat de tous les travailleurs ». Les syndicats de l’éducation nationale ont appelé, à cet effet, la base et les travailleurs du secteur à se mobiliser et à unifier leurs rangs, à continuer le travail dans ce cadre pour prendre en urgence des décisions responsables afin de conserver et de protéger leurs acquis et de faire valoir leurs doléances.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email