-- -- -- / -- -- --
Nationale

Institut militaire syrien : 38 snipers algériens combattent aux côtés de Daesh

Institut militaire syrien : 38 snipers algériens combattent aux côtés de Daesh

Selon de nouvelles statistiques révélées vendredi par un l’Institut militaire syrien spécialisé dans la lutte contre le terrorisme, 38 djihadistes algériens sont devenus des snipers d’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant), connu sous le nom de Daesh en Syrie.

Ces Algériens combattent aux côtés de cette organisation terroriste mondiale qui défraye la chronique depuis des mois. Ces 38 snipers algériens s’ajoutent aux 562 autres qui sont partis combattre en Syrie depuis le début de la vague terroriste qui a ciblé ce pays en 2011. Selon les statistiques révélées par cet Institut syrien, 388 djihadistes algériens ont été tués depuis le déclenchement de la guerre contre le régime de Bachar El Assad. Certains ont été rapatriés vers l’Algérie pour y être inhumés, tandis que d’autres ont été enterrés par les groupes terroristes en Syrie.

D’autres encore sont portés disparus. Bien que leur nombre exact reste inconnu, les statistiques parlent d’une quarantaine. Des statistiques qui indiquent, par ailleurs, que plus de 30 000 djihadistes de différentes nationalités combattent aux côtés de Daesh . Parmi eux, 4 400 sont des Tunisiens et 2 893 d’entre eux ont été tués dans des combats livrés à l’armée syrienne et aux différentes factions proches du pouvoir syrien. Aussi, 12 000 djihadistes saoudiens ont rejoint la Syrie, certains d’entre eux sont des radicaux extrémistes, dont 3 691 ont été tués en trois ans de combats.

Concernant L’Algérie, 600 combattants pour le djihad se sont rendus en Syrie, dont 388 sont morts dans les combats livrés à l’armée régulière syrienne. Les djihadistes marocains en Syrie, poursuivent les statistiques, sont au nombre de 550, dont 217 ont été tués, tandis que 2 600 djihadistes égyptiens se sont rendus en Syrie, parmi eux 1 817 ont trouvé la mort lors des combats livrés dans les différentes villes syriennes. Les Libanais sont présents en force aux côtés de Daesh. Ils sont plus de 9 000 éléments, à en croire les statistiques diffusées hier par l’Institut militaire syrien, alors que 2 904 parmi eux ont été tués depuis le début de la rébellion contre Bachar El Assad.

Toujours selon ces statistiques, plus de 5 000 Turcs combattent en Syrie aux côtés de Daesh, tandis que 2 400 éléments de nationalité jordanienne se trouvent également engagés dans les combats dans ce pays. S’agissant des djihadistes occidentaux, l’Institut militaire syrien parle de 668 Allemands, de 780 Russes et de 450 Français qui combattent avec Daesh contre le régime syrien.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email