Inscription des jeunes sur les listes électorales : Le CSJ lance une campagne de sensibilisation – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Inscription des jeunes sur les listes électorales : Le CSJ lance une campagne de sensibilisation

Inscription des jeunes sur les listes électorales : Le CSJ lance une campagne de sensibilisation

L’initiative « Haya Chabab » a été lancée par le Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ), jeudi dernier, dans plusieurs wilayas du pays, et ce dans l’objectif d’encourager les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales en vue de la présidentielle prévue le 7 septembre prochain.

La campagne de sensibilisation « Haya Chabab » s’inscrit dans la continuité des initiatives lancées par le CSJ visant à sensibiliser les jeunes à l’importance de leur participation active au processus électoral, a indiqué le conseil dans un communiqué. Le travail de proximité des membres du CSJ se poursuivra dans les différentes wilayas du pays pour sensibiliser à la nécessité de s’inscrire sur les listes électorales pendant la période de révision exceptionnelle, qui se poursuivra jusqu’au 27 juin en cours.

Cette initiative comprend l’organisation de plusieurs activités de sensibilisation et de travail sur le terrain, sensibilisant les jeunes sur l’importance du processus électoral en tant que comportement civique pour les individus, reflétant la profondeur de la pratique démocratique, ainsi que la programmation d’activités de proximité intensives pour les membres du CSJ à travers les différentes wilayas du pays.

Le CSJ a souligné que cette campagne représente une opportunité précieuse pour renforcer la communication entre les jeunes et les institutions étatiques. Elle vise également à concrétiser le renforcement de la coopération avec cette importante catégorie de la société pour atteindre les objectifs nationaux.

En outre, cette campagne de sensibilisation aspire à renforcer le rôle du CSJ dans la sensibilisation politique des jeunes, en accord avec les décisions politiques en faveur de cette frange de la société étant donné qu’elle constitue une base essentielle dans la construction de la nation et la défense de ses intérêts.

Dans cette optique, les actions de sensibilisation ont débuté jeudi dernier dans diverses wilayas à travers le territoire national. A Timimoun, la représentante du CSJ Mbarka Maâtallah, en coordination avec le délégué local de l’Autorité nationale indépendante des élections, a organisé une réunion de préparation pour la campagne de sensibilisation.

A Ghardaïa, Ibrahim Ouled Hadjou a sensibilisé les jeunes de la commune d’El-Attaf à l’importance de l’inscription électorale. Dans la wilaya de Nâama, Ali Rahmani et Asmaa Razouki ont mené des visites de sensibilisation dans plusieurs communes, atteignant même le village de Fertassa, près de la frontière ouest.

A Oran, Fatima Zohra Baghdadi a organisé des sorties sur le terrain pour informer les jeunes sur les procédures d’inscription, les accompagnant jusqu’aux bureaux des communes de Kedil, Hassi Bounif et Arzew, pour clarifier davantage le processus des inscriptions sur les listes électorales et les mettre directement en contact avec le coordinateur de l’Autorité indépendante des élections au niveau de chaque commune.

Mohamed El-Mokhtar BenKhattar, également membre du Conseil, a visité la commune d’Aïn El-Turk pour encourager les jeunes à s’inscrire et à inspecter les bureaux électoraux. A Mascara, Fatima Zahra Merine a également mené une campagne de sensibilisation auprès des jeunes pour les inciter à participer activement à la prochaine élection présidentielle.

Hier, d’autres membres du CSJ étaient en campagne de sensibilisation dans les wilayas d’El-Tarf, Tizi Ouzou, Chlef et Béchar, où ils ont sillonné plusieurs communes.

Par ailleurs, il convient de noter que Mustapha Hidaoui, président du CSJ, a présidé, mercredi dernier, une rencontre virtuelle interactive à Alger. Cette session, intitulée « Les jeunes Algériens confrontent leurs idées en quête d’un avenir prometteur », a réuni plus de 250 jeunes pour discuter de l’engagement civique et de la formulation de mesures favorables aux intérêts des jeunes.

Dans une déclaration à la presse, M. Hidaoui a précisé que cette initiative « est la première du genre » et vise à « renforcer la culture du dialogue et de l’adhésion aux affaires publiques ». Il a ajouté que la rencontre vise également à formuler une nouvelle stratégie concernant les différentes dispositions et mesures mises en place aux mieux des intérêts des jeunes.

Le président du CSJ a précisé que cette initiative réunit « des jeunes connus pour leur engouement pour les entrevues numériques ». Il a également souligné que ces jeunes avaient déjà participé à plusieurs rencontres régionales et internationales qui se chargent des préoccupations de cette catégorie. M. Hidaoui a affirmé que cette initiative marque le début d’autres rencontres et activités organisées par le CSJ sur la thématique de l’implication active des jeunes dans la vie publique.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email