Industrie pharmaceutique : Vers la création d’un incubateur – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Industrie pharmaceutique : Vers la création d’un incubateur

Industrie pharmaceutique : Vers la création d’un incubateur

Lancé en 2021, le programme appelé «Excellence en biotechnologie», initié en collaboration entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et les laboratoires Pfizer en Algérie, se poursuit en entamant sa troisième phase, au cours de laquelle une étude de faisabilité sera réalisée pour explorer la possibilité de créer un incubateur de recherche dédié à l’industrie pharmaceutique.

Ce programme « ambitieux » vise à développer les compétences des étudiants en pharmacie et en biotechnologie pour atteindre l’objectif tracé par les hautes autorités du pays, à savoir placer l’Algérie comme un véritable pôle dans le domaine de la biotechnologie dans la région, un communiqué des laboratoires Pfizer.

Grâce à ce programme pour la promotion de la biotechnologie dans notre pays, précise le même document, des étudiants algériens ont été sélectionnés pour suivre des formations très pointues, en insistant à des conférences auprès d’universités de renommée et bénéficier d’une période de stage au niveau de l’une des principales usines de Pfizer ainsi qu’au niveau d’universités étrangères de renommée.

Le but est d’offrir à une élite d’étudiants algériens spécialisés en pharmacie et en biotechnologie une opportunité unique de recevoir une formation de qualité, et de leur ouvrir, ainsi, l’environnement économique local et international.

Lors de la première phase du programme, 30 étudiants dûment sélectionnés par les autorités pédagogiques (15 étudiants en pharmacie de l’Université d’Alger et 15 étudiants en ingénierie biotechnologique de l’Ecole nationale supérieure de biotechnologie de Constantine) ont bénéficié de 26 conférences (en mode hybride) pour acquérir des connaissances auprès d’experts de l’ensemble de l’écosystème biopharmaceutique. Les 30 étudiants ont assisté à des conférences de l’Université de Georgetown, du MRCT (Multi-Regional Clinical Trials Center) de l’Université de Harvard et de nombreux professionnels de l’industrie et experts Pfizer.

Parmi les sujets abordés par les experts en la matière figuraient la propriété intellectuelle (PI), la recherche et le développement (R-D), la bioéthique, le développement de médicaments, les procédés de fabrication, les chaînes d’approvisionnement, les activités réglementaires ainsi que la pharmaco-économie.

Pour sa deuxième phase, conclue avec succès le mois dernier, quatre étudiants au total, deux de la faculté de pharmacie de l’Université d’Alger et deux autres de l’Ecole nationale supérieure de biotechnologie de Constantine, ont continué ce parcours en bénéficiant d’un stage pratique au sein du site de Grange Castle à Dublin (Irlande), l’une des principales usines de Pfizer et l’une des plus grandes usines biopharmaceutiques intégrées au monde.

Au cours de cette deuxième phase du programme appelé également B-Imtiyaz, les étudiants sélectionnés ont eu l’opportunité de couvrir plusieurs sujets spécifiques sous la direction et l’encadrement d’experts de Pfizer, y compris des formations en sécurité, les bonnes pratiques de fabrication (BPF), la recherche et le développement des médicaments, les science et technologie de fabrication (MSAT), la caractérisation des médicaments et le développement de méthodes analytiques, le développement de procédés, la fabrication de vaccins, la biotransformation et la culture cellulaire de protéines, le contrôle de la qualité, la chaîne d’approvisionnement, l’entreposage et l’expédition, les opérations d’ingénierie – en mettant l’accent sur la technologie des équipements -, la technologie de l’équipement ainsi que l’assurance qualité et les affaires réglementaires.

C’est une initiative qui s’aligne totalement avec la vision de l’Etat de faire de l’Algérie un centre régional de biotechnologie de premier plan et de préparer les futurs leaders de l’industrie. L’objectif est d’équiper les jeunes étudiants pour innover dans l’avenir afin d’accomplir des percées médicales.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email