-- -- -- / -- -- --
Nationale

Industrie électrique: Baisse importante des importations  

Industrie électrique: Baisse importante des importations  

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a indiqué ce lundi à Mostaganem, que l’industrie locale activant dans la filière de l’électricité, a réussi à réduire les importations d’une valeur de 1,2 milliard USD au cours de l’année écoulée.

Dans son allocution d’ouverture des travaux du premier colloque national sur “l’efficacité énergétique dans l’éclairage public” organisé par l’université “Abdelhamid Benbadis” de Mostaganem, le ministre a indiqué que “la valeur des importations d’équipements et d’intrants électriques s’est élevée, ces dernières années, à 3,5 milliards USD. La société Sonelgaz importe au moins 30.000 produits finis”.

L’industrie locale activant dans la filière de l’électricité, a pu réduire et compenser les importations d’une valeur de 1,2 milliard USD au cours de l’année écoulée, grâce à la stratégie nationale adoptée pour promouvoir cette filière industrielle, a ajouté M. Zeghdar.

Il a souligné que les directives données par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, portaient sur les projets d’éclairage public et le développement des industries électriques, à travers l’élaboration d’une stratégie nouvelle et globale permettant l’organisation de cette filière basée sur une feuille de route claire et des délais précis. Cette démarche a porté ses fruits après que les acteurs ont mobilisé toutes les capacités productives pour remplacer les biens importés par la production nationale.

Selon Ahmed Zeghdar, le ministère de l’Industrie œuvre à moderniser la fabrication des lampes utilisées dans l’éclairage public et à passer aux lampes LED, qui est la dernière technologie utilisée non seulement dans ce domaine (éclairage public), mais aussi dans les appareils à large utilisation et aux multiples caractéristiques qui influent sur la consommation d’énergie.

Ce colloque, organisé par le “Cluster industriel électricité”, qui regroupe 158 opérateurs économiques publics et privés, connaît la participation d’environ 300 professionnels, experts et universitaires spécialisés. Il vise à trouver des solutions au coût de l’éclairage public, qui représente 59 % de la facture totale d’électricité des collectivités locales, ainsi qu’à évoluer vers des systèmes d’éclairage efficaces, intelligents et économiques, a-t-on indiqué.

Pour rappel, le ministre a effectué avant-hier une visite dans la wilaya de Relizane, notamment au niveau du complexe de textile Tayal, qui emploie plus de 3100 personnes. Ce complexe est le plus grand d’Afrique et devrait se positionner comme leader du textile, avec un plan d’exportation de 70% de sa production. Le ministre a visité les différentes unités de production de ce complexe, à savoir l’unité de coton, l’unité filature, celle de tissage, ainsi que l’unité de tricotage et de confection qui ont une capacité de trente millions d’articles de prêt à porter par an.

           

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email