Industrie des boissons : Les exportations en hausse  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Industrie des boissons : Les exportations en hausse 

Industrie des boissons : Les exportations en hausse 
Bottling factory - Orange juice bottling line for processing and bottling juice into bottles. Selective focus.

Les boissons algériennes ont réalisé l’autosuffisance et couvrent les besoins des citoyens à 100%. C’est ce qu’a affirmé le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, signalant l’augmentation permanente des exportations de boissons algériennes.

La filière boissons en Algérie couvre les besoins des algériens à 100%. C’est ce qu’a affirmé le ministre du Commerce qui a présidé, ce lundi, ’ouverture de la 2ème édition du Salon International de l’Industrie de la boisson et Aliments liquides (BEVALG) qui se poursuit jusqu’au 11 mars au Palais des expositions à Alger. « Les boissons algériennes ont réalisé l’autosuffisance et couvrent les besoins des citoyens à 100% », a-t-il indiqué, soulignant l’apport de cette filière. « L’on mise beaucoup sur cette filière pour contribuer à l’augmentation du volume des exportations du pays hors hydrocarbures en raison de leur bonne qualité », a précisé Rezig, appelant dans la foulée les opérateurs économiques à proposer des offres spéciales et promotionnelles durant le mois sacré de Ramadhan.

En plus de répondre à la demande locale, les opérateurs exportent leurs boissons vers des marchés étrangers. «Le volume des exportations de boissons algériennes augmente chaque année, en atteignant près de 20 millions de dollars entre 2020 et 2022 », a indiqué le ministre, notant que ce volume est exporté par 100 opérateurs économiques algériens.

Le ministre a dit s’attendre à une multiplication des exportations de ces produits en 2023 compte tenu de la forte demande sur les boissons algériennes, notamment par les marchés africains, se félicitant de l’accès des produits de cette filière aux marchés arabes, européens et même américains.

Pour ce qui est de ce Salon international de l’industrie de la boisson qui a regroupé près de 90 entreprises nationales et étrangères, lequel se poursuit jusqu’au 11 mars, le premier responsable du secteur du Commerce a affirmé que cette manifestation économique se veut une opportunité pour faire connaitre les produits nationaux, notamment à l’approche du mois sacré du Ramadhan, mais aussi un espace pour promouvoir cette filière et augmenter la valeur ajoutée et la qualité des produits algériens destinés à l’exportation.

De son côté, le commissaire de l’exposition, Djalal Louz, a mis en avant la grande participation des opérateurs économiques à cette édition, un chiffre qui a doublé d’environ deux fois par rapport à la première édition. La raison pour laquelle, la surface du salon a été élargie de trois fois, prévoyant 20 000 visiteurs à cette édition.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email