Inclusion digitale des seniors  : Quand le numérique se met au service des retraités – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Inclusion digitale des seniors  : Quand le numérique se met au service des retraités

Inclusion digitale des seniors  : Quand le numérique se met au service des retraités

L’ère du numérique s’ouvre avec éclat pour les retraités algériens. La Caisse nationale de retraites (CNR) a lancé, depuis quelque temps, une série de services numériques innovants visant à simplifier la vie de ses affiliés. Des services qui commencent à trouver ancrage dans la relation CNR-retraités.

La numérisation des services publics tend à se généraliser ces dernières années dans plusieurs secteurs d’activités. La Caisse nationale des retraites n’est pas en reste en optant pour la digitalisation de ses services. Les seniors peuvent dorénavant profiter pleinement des possibilités offertes par le monde digital, que d’aucuns voudraient qu’elles soient vulgarisées pour mieux gérer sa carrière post-emploi.  

Avec la numérisation de ses services, la CNR tend à réduire les déplacements et l’attente dans les agences. Elle promet d’améliorer significativement la qualité de vie des retraités. Nos seniors retraités n’auront plus à se déplacer auprès des agences de la CNR pour retirer une attestation de revenus ou encore s’informer si leurs comptes CCP ont été crédités de quelque augmentation de leurs pensions. En effet, désormais, il suffit de recourir à l’application mobile « Takaoudi/retraite DZ », une plate-forme numérique qui permet au retraité de consulter moult services sans pour autant quitter son petit chez-soi.

Selon les responsables de la CNR, ce service en ligne simplifie la vie des retraités, sous la forme d’un service de téléassistance. Concrètement, les retraités ont désormais la possibilité d’accéder à des services de téléassistance tels que la fourniture de divers équipements médicaux, sans se déplacer. Ils ont aussi la possibilité de demander des services administratifs proposés par le programme d’assistance sociale, et ce en un clic.

« Une grande révolution bénéfique aussi bien aux retraités qu’aux agences CNR », nous lance tout sourire Sid Ahmed Sahnoun, un ex-enseignant du secondaire, retraité depuis 5 ans.

Si les retraités sont unanimes à saluer cette heureuse initiative visant à une gestion 2.0, certes partielle de ses services en contact direct avec le public, il n’en demeure pas moins qu’une période devra être prévue pour vulgariser cette opération.

 « Il faut penser aux personnes qui ne possèdent pas de téléphones multimédias faute de maîtrise de cet outil », nous confie Kamel L., ex-cadre d’Air Algérie à la retraite. Il invite ses « collègues » retraités à recourir au téléphone intelligent, « celui-ci étant aujourd’hui un outil indispensable pour, à titre d’exemple, gérer son dossier CNR à distance. Cela dit, il est opportun pour la CNR de vulgariser urgemment cette plate-forme par le biais de spots publicitaires TV ou par tout autre support grand public.

« A vrai dire, jusqu’à présent, je n’ai pas eu écho de ce changement, qui ne peut être que bénéfique pour tout retraité. On n’est pas tous véhiculés pour se déplacer jusqu’à la CNR sans contrainte. Chacun de nous vient d’une ville différente, d’où l’obligation de sortir de chez soi très tôt afin de régulariser sa situation, voire demander ou déposer un document », indique-t-il. « Je trouve que c’est une très bonne chose pour le retraité, ainsi que pour les agents de la CNR. Ça va les soulager un tant soit peu », ajoute-t-il. Kamel L., qui salue l’initiative de la CNR concernant la numérisation de ses services, souhaite la généralisation de celle-ci au niveau des APC ou des différentes agences de la CNASCNAS Caisse nationale de la sécurité sociale notamment.

Pour l’ex-cadre d’Air Algérie, il était temps de recourir à la numérisation, même si cela, dit-il, est venu tardivement, comparativement à ce qui se passe ailleurs dans le monde, sachant que « de nos jours, tout ou presque se fait en ligne dans pas mal de domaines. On se doit de s’adapter aux nouvelles technologies », souligne-t-il.

Pour ce faire, il faudrait, suggère-t-il, que les initiateurs de ce changement pensent aux retraités qui n’ont pas de notions sur ce sujet, en les informant via les différents canaux de communication, voire les réseaux sociaux ou la télévision, afin de les initier à cette nouvelle méthode. Il propose, à cet effet, d’organiser des journées de sensibilisation et d’information pour les retraités, au niveau des agences de la CNR, pour vulgariser l’accès aux différents services digitalisés et faciliter leur utilisation, en vue de permettre un meilleur avenir en termes de facilitation pour les retraités.

S’agissant de l’utilisation de « Takaoudi », les retraités doivent, en premier lieu, télécharger l’application mobile sur leur téléphone. Une fois installée, il leur suffit de créer un compte et de se connecter. Ils auront ainsi accès à toutes les fonctionnalités de la téléassistance. Par ailleurs, il suffit de faire un selfie afin de pouvoir certifier son certificat de vie, ainsi que l’accès à d’autres services.

Ce n’est pas tout. Les responsables de la Caisse promettent d’autres fonctionnalités intéressantes, notamment pour les travailleurs en fin de carrière. Grâce à cette nouvelle application, ils pourront s’inscrire sur la plate-forme de la CNR deux années avant leur départ à la retraite. Cette fonctionnalité leur permettra de suivre en temps réel le traitement de leur dossier, offrant une transparence et une efficacité sans précédent dans la gestion des retraites.

D’autres services seront également mis en ligne prochainement tels que l’immatriculation et l’affiliation des entreprises, le suivi des pensions, etc.

Malgré la fracture générationnelle entre les seniors et le numérique, l’usage des smartphones et d’internet est en nette progression en Algérie, et ce depuis quelques années. C’est pourquoi la réticence et l’incompréhension constatées chez la majorité de nos seniors commencent à régresser, laissant place à l’envie de profiter pleinement des offres du monde digital.

Même s’ils ont besoin d’un temps d’adaptation et d’un accompagnement continu, estiment les experts, nos aînés trouvent de plus en plus d’avantages dans leur vie quotidienne. Cette transformation numérique signifie pour eux un meilleur accès à l’information et des démarches simplifiées, mais aussi un changement important dans la relation avec la CNR, qui a promis de mettre en place un support technique pour aider les utilisateurs de ses 14 services numériques, en cas de besoin.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email