-- -- -- / -- -- --
Nationale

Incertitudes sur le marché pétrolier après l’élection de Trump

Incertitudes sur le marché pétrolier après l’élection de Trump

L’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a ébranlé les marchés financiers. Les places boursières asiatiques ont notamment accusé le coup assez nettement.

Le prix du baril de pétrole a chuté sous les 45 dollars hier à l’ouverture, dans une réaction qui rappelle celle qui a suivi le Brexit au mois de juin.

Aux alentours de 9h ce matin, lorsque la victoire de Trump se précisait, le Brent (référence pour le pétrole algérien) avait chuté de 47 centimes pour atteindre 45.57 dollars le baril, après avoir touché un plus bas de 44,38 dollars le baril. Les cours n’avaient plus enregistré une telle faiblesse depuis le 11 août dernier, selon Reuters.

Dans le même temps, les prix de l’or et du yen japonais ont bondi. Les investisseurs internationaux se sont également empressés de vendre leurs dollars, la monnaie américaine leur apparaissant désormais comme un « morceau de papier vert émis par un gouvernement en proie à l’insurrection « , selon le New York Times.

Le premier discours de Donald Trump a quelque peu rassuré les marchés, mais cela n’exclurait pas d’autres répliques baissières dans les jours à venir.

Pour preuve, le brut a retrouvé des « couleurs « , gagnant près de 0,7% à la mi-journée, à 46,16 dollars le baril, indique le quotidien français Les Echos.

Surtout, le problème de la surproduction de pétrole par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) reste inchangé. Pour leur part, les stocks américains de brut ont augmenté de 4.4 millions de barils la semaine dernière, d’après l’American Petroleum Institute.

Malgré la priorité donnée par son programme à la production américaine d’énergie, l’élection de Donald Trump devrait ne pas avoir de réels impacts sur la production de pétrole local, qui se décide Etat par Etat, selon le Wall Street Journal.

Cependant, tant que la politique extérieure de Donald Trump ne sera pas claire, les investisseurs préféreront miser sur l’or plutôt que sur le pétrole, perçu comme un investissement risqué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email