Incendie dans un parc de l'ETUSA: Une affaire suspecte – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Incendie dans un parc de l’ETUSA: Une affaire suspecte

Incendie dans un parc de l’ETUSA: Une affaire suspecte

Le parquet de la République près le tribunal d’El Harrach a annoncé, ce jeudi 2 mars, l’ouverture d’une enquête suite à l’incendie jugé suspect qui a ravagé dans la nuit du 1er mars le parc de l’Etablissement public de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) détruisant onze bus et un important lot du matériel de l’entreprise algéroise.

Dans un communiqué rendu public le parquet fait état de la « coïncidence » entre le sinistre et une « grève surprise » des travailleurs de l’Etusa entamée ce jeudi 2 mars, ce qui exige, estime le parquet, à « des investigations sur la coïncidence de ces faits ».

Le procureur de la République près le tribunal d’El Harrach s’est déplacé sur les lieux de l’incendie et a ordonné l’ouverture d’une enquête, ajoute le communiqué qui précise que l’enquête se fait en coordination avec le pôle pénal spécialisé dans les affaires de cybercriminalité suite à « un appel anonyme à une grève au sein de l’entreprise Etusa ».

Onze bus ont été ravagés par le feu qui s’est déclaré mercredi 1 mars vers 04h00 du matin au parc de Kourifa à El Harrach, selon la protection civile qui a intervenu à 04h43 pour circonscrire l’incendie.
L’incendie a été éteint à 05h55, épargnant les autres bus de prendre feu.

Cette affaire coïncide avec le débat sur deux projets de loi sur l’exercice du droit syndical et l’exercice du droit de grève.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email