-- -- -- / -- -- --
Nationale

Inauguration de l’Ecole paramédicale d’Aïn Naâdja par Ahmed Gaïd Salah

Inauguration de l’Ecole paramédicale d’Aïn Naâdja par Ahmed Gaïd Salah

C’est en présence d’officiers supérieurs, que le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a procédé, hier, à l’inauguration de l’Ecole paramédicale de santé militaire à Aïn Naâdja.
A cette occasion, il a assisté à un exposé sur l’école et la formation dispensée.

Il a ensuite visité les différentes structures administratives et pédagogiques et s’est enquis du cadre de vie au sein de l’école.
Dans une allocution prononcée lors d’une rencontre avec les cadres de la santé militaire, le général de corps d’Armée a insisté sur la grande importance accordée à l’aspect de l’enseignement et de la formation dans l’ensemble des composantes de l’ANP, dont le secteur de la santé militaire qui a réussi de grandes réalisations dans tous les domaines.

« Il va de soi de préciser, ici, que ce qui a été réalisé sur le terrain ou ce qui est en cours de l’être parmi ces grandes et diverses réalisations au sein du secteur de la santé militaire dans tous ses domaines, à l’instar de tous les autres secteurs de nos forces armées, est un vif et réel témoin des efforts laborieux, inlassablement consentis par le Haut commandement de l’ANP », a fait savoir M. Gaïd Salah.

Il a exprimé sa préoccupation permanente d’asseoir un système de santé militaire caractérisé par une gestion de qualité et une complémentarité des rôles entre les différentes structures de la santé militaire.

« Parmi nos préoccupations permanentes qui rentrent dans la stratégie du Haut commandement à promouvoir les capacités de l’Armée nationale populaire, l’assise d’un système de santé militaire caractérisé par une gestion de qualité et une complémentarité des rôles entre les différentes structures de la santé militaire, dont les hôpitaux militaires, notamment l’Hôpital central de l’armée qui va, sans doute, se renforcer par la ressource humaine paramédicale compétente sortie de cette école, et ce, afin d’assurer une couverture sanitaire totale et active en toutes conditions et circonstances », a-t-il fait observer. Quant aux soins médicaux et à la prise en charge sanitaire des éléments de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah a affirmé que le Haut commandement a assuré tous les moyens matériels et financiers nécessaires à ce secteur sensible.

« Partant de sa conscience de l’importance des soins médicaux et de la prise en charge sanitaire des éléments de l’ANP, ainsi que de leur impact sur l’amélioration du rendement et de la manière de servir de nos éléments, le Haut commandement de l’Armée nationale populaire n’a épargné aucun effort pour mettre tous les moyens matériels nécessaires au profit de ce secteur important, notamment ces dernières années, que ce soit dans le domaine de la formation et de la qualification ayant trait aux corps médicaux dans leurs différentes spécialités, ou dans celui des infrastructures et des équipements », a affirmé le général de corps d’Armée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email