Impuissant, le PSG s’incline logiquement face au Bayern Munich – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Impuissant, le PSG s’incline logiquement face au Bayern Munich

Impuissant, le PSG s’incline logiquement face au Bayern Munich

Ce mardi 14 février 2023, le Paris Saint-Germain s’est incliné logiquement lors du huitième de finale aller de Ligue des champions face au Bayern Munich (0-1), sur un but de Kingsley Coman. Amorphes pendant une heure, les Parisiens s’en sont remis à Kylian Mbappé, entré en cours de jeu. Sans succès.

Et soudain, Kylian Mbappé. Sur le banc de touche au coup d’envoi de la rencontre, le natif de Bondy a électrisé le huitième de finale aller opposant le Paris Saint-Germain au Bayern Munich, ce mardi 1 février. Entré à la 60e minute de jeu, l’attaquant français (24 ans) a relancé, même lancé, son équipe totalement apathique jusque-là. Les hommes de Christophe Galtier ont joué petit bras, comme un Petit Poucet face à « l’ogre » du Bayern Munich. Avec un bloc très bas en première période, les joueurs de la capitale ont surtout cherché à défendre en bloc équipe. Résultat : une seule frappe en première période.

Elle était l’œuvre de Lionel Messi, sur coup franc (44’), et elle a fini dans le mur bavarois. C’est dire. À force de reculer, les coéquipiers de Lionel Messi ont fini par craquer sur une jolie reprise de volée de Kingsley Coman (0-1, 53’) et auraient pu prendre un deuxième but avec un ancien Parisien, Éric-Maxime Choupo Moting (57’). Pendant ce temps, Paris n’avait toujours pas cadré la moindre frappe… Et puis, Kylian Mbappé est entré. Conséquence ? Sept tirs dont quatre cadrés, avec un but refusé pour hors-jeu (82’). De quoi faire chavirer de bonheur le Parc des Princes, quelques secondes. Au final, le PSG s’incline logiquement face au Bayern Munich et devra livrer corps et âme lors du match retour prévu le 8 mars en Allemagne (21 h).

 . . . L’AC Milan prend l’avantage avant la manche retour face à Tottenham

En difficulté depuis le début de l’année 2023, l’AC Milan a remporté à domicile ce premier choc en Ligue des champions face à Tottenham (1-0), ce mardi 14 février. Après un but rapide de Diaz en première période, les Rossoneri ont tenu bon contre des Spurs peu inspirés. Tout reste ouvert pour le huitième de finale retour le 8 mars. À l’image du match PSG – Bayern, ce 8e de finale entre l’AC Milan et Tottenham ne fut pas la rencontre la plus passionnante, ce mardi 14 février.

Mais les supporters du club italien, présent lors de la phase éliminatoire de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2014, ne vont pas bouder cette victoire au forceps (1-0) face au 5e de Premier League. En difficulté depuis le début de l’année civile (série de sept matches sans victoire toutes compétitions confondues), l’équipe de Stefano Pioli a confirmé son renouveau après sa victoire, le week-end dernier, face au Torino (1-0). Cette fois sur la scène européenne, lors d’un match physiquement très engagé, les Rossoneri ont tenu le choc.

Grâce à l’ouverture du score rapide de Brahim Diaz (1-0, 7’), ils ont pris le match par le bon bout avant de se montrer solides et généreux dans les efforts. Ils regretteront même cette double occasion (78’, 79’) qui aurait pu leur offrir un matelas d’avance plus confortable. Car le 8 mars prochain, lors de la manche retour, Tottenham peut encore croire à la qualification. À condition, pour les Spurs, de se montrer plus dangereux et moins friables défensivement.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email