Impressionnants incendies à Béjaïa : Trois présumés pyromanes arrêtés – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Impressionnants incendies à Béjaïa : Trois présumés pyromanes arrêtés

Impressionnants incendies à Béjaïa : Trois présumés pyromanes arrêtés

Suite aux importants incendies qui se sont déclenchés depuis vendredi soir dans la wilaya de Béjaïa, notamment dans la forêt de Boulimat, la Gendarmerie nationale de cette même wilaya a arrêté trois individus soupçonnés d’avoir commis ces actes criminels. C’est ce qu’a indiqué un communiqué de ce corps de sécurité.

Originaire de la wilaya de Béjaïa, le premier individu, âgé de 56 ans, a été arrêté samedi soir par les éléments de la Gendarmerie nationale avant d’être confié à la justice qui enquête activement sur cette affaire. Les deux autres personnes arrêtées sont, pour leur part, âgés de 44 et de 60 ans. L’enquête suit son cours également quant à leur implication dans les incendies qui ont ravagé plusieurs communes de la wilaya. 

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a d’ailleurs indiqué plus tôt dans la journée, lors de la cérémonie d’installation de quelques walis, que les dix départs de feu qui ont été enregistrés à Béjaïa pouvaient être criminels. « Il est vrai que la chaleur est l’une des premières causes de départ de feu mais il est fort possible que cela soit un acte criminel », a-t-il dit.

Le premier responsable du secteur a rappelé que « des moyens d’intervention, à l’instar les avions affrétés par l’Algérie, ont contribué à mettre fin à ces terribles incendies et à sauver les régions incendiées ». Sans ces avions, selon le ministre, « la situation aurait pu être plus critique en ce qui concerne les victimes enregistrées et la superficie de couvert végétal ravagée par les flammes, en plus de la mise en place d’un plan spécial qui a permis de maîtriser la situation ».

Ce dimanche, la Protection civile a assuré l’extinction de 41 incendies sur 59 dans onze wilayas du pays. Selon le bilan des pompiers sur ces incendies, les wilayas concernées sont Béjaïa (28 incendies), Tizi Ouzou (10 incendies), Boumerdès (10 incendies), Jijel (3 incendies), Skikda (2 incendies), Blida (2 incendies), Guelma (1 incendie), Bouira (1 incendie) et Sétif (1 incendie).

L’opération d’extinction se poursuivait, hier, dans « des conditions météorologiques difficiles, en raison des vents violents qui ont favorisé la propagation des flammes ».

Pour éteindre les incendies, d’importants moyens humains et matériels ont été engagés. En plus des pompiers qui travaillent d’arrache-pied pour éteindre les feux, une mobilisation générale est intervenue à travers les différents lieux des sinistres, notamment à l’ouest de Béjaïa, où les flammes ont parcouru des dizaines de kilomètres, depuis le massif de Toudja, à 30 km de Béjaïa, jusqu’à Saket, Aach El-Baz et Boulimat, à quelques encablures seulement de la ville de Béjaïa.

Nourries par un vent relativement fort, les flammes se sont déplacées à une vive allure, et l’arrivée des secours ainsi que l’engagement massif des citoyens ont été salvateurs, aidée ultérieurement par l’arrivée de plusieurs colonnes mobiles et de détachement de l’Armée nationale populaire, ont souligné des habitants de Saket.

Par ailleurs, la Gendarmerie nationale a émis, ce samedi, un appel à la prudence et à la vigilance pour tous les usagers de la route se rendant à la wilaya de Béjaïa. « Toutes les routes menant à Béjaïa sont désormais ouvertes à la circulation mais aux usagers de la route de faire attention », a précisé ce corps de sécurité.

Selon un communiqué publié de la Protection civile, « plusieurs feux de forêt d’ampleur importante ont été enregistrés vendredi soir à Béjaïa » mais « aucune victime ni dégât matériel ne sont à déplorer. Les éléments de la Protection civile ont dû intervenir jusqu’à une heure avancée de la nuit », a-t-on assuré de même source.

Dans la nuit de samedi à dimanche, trois incendies se sont déclenchés au niveau des communes d’Iferhounène, de Maâtkas et d’Iflissen. D’importants moyens humains et matériels sont mobilisés pour les opérations d’extinction qui se déroulent dans « des conditions météorologiques très difficiles marquées par des vents forts », a relevé un communiqué de la direction de la Protection civile.

Outre les moyens des unités de la Protection civile des régions concernées, plusieurs renforts ont été dépêchés sur les lieux des incendies, dont la colonne mobile de l’Unité nationale d’intervention de Dar El-Beida, celle de Boumerdès, ainsi qu’un détachement de la colonne mobile régionale de soutien de Blida. Plusieurs habitations menacées par ces incendies ont, par ailleurs, été évacuées, a indiqué la même source, qui précise qu’aucune perte humaine n’est à déplorer.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email