Des milliards pour la mosquée de Paris ou erreur de Belmehdi ? – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Des milliards pour la mosquée de Paris ou erreur de Belmehdi ?

Des milliards pour la mosquée de Paris ou erreur de Belmehdi ?
Grande Mosquée de Paris

Un total de 315 milliards de dinars convertibles. C’est à dire deux milliards de dollars. A en croire le ministre des Affaires religieuses, c’est le montant de la subvention allouée cette année à la Grande mosquée de Paris que le gouvernement doit libérer en quatre tranches. M. Youssef Belmehdi a fait cette révélation à l’Assemblée nationale en répondant à une question du député Mohamed Yacoubi. La vénérable institution du 5e arrondissement de Paris jouit d’un statut d’association.

Son recteur est désigné par le Conseil d’administration de l’association. La révélation du ministre n’a soulevé aucune observation. Que cela soit de M. Yacoubi ou de ses collègues. Ni d’un membre du gouvernement. Cela veut-il que le ministre disait vrai?

Si c’est le cas, cela voudrait dire que la Grande mosquée de Paris bénéficie du 5e budget le plus important alloué par la Loi de finances: elle viendrait après la Défense nationale, l’Education nationale, l’Enseignement supérieur, la Santé et l’Agriculture.

Le ministère des Affaires religieuses lui-même est doté seulement de 30 milliards de dinars, soit 10 fois plus que celui prétendument accordé à la Grande mosquée de Paris qui a de très faibles charges selon ses prérogatives. Elle règle le salaire de son Recteur d’un montant, semble-t-il, équivalent à celui d’un ambassadeur, et celui d’une quinzaine de salariés. Elle règle aussi les salaires des 130 imams détachés par l’Algérie.

La grande mosquée de Paris dispose par ailleurs de ses propres ressources supplémentaires.
Il y a la taxe sur le halal qu’elle engrange estimée à 500.000 euros par an, la location de son restaurant, les dons de particuliers et les collectes en divers occasions. Tout cela ferait de la GMP l’association la plus riche du monde pour un rayonnement qui n’éclaire pas en dehors de ses murs, incline-t-on a croire dans les milieux de la diaspora algérienne et musulmane en France.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email