-- -- -- / -- -- --
Nationale

Importer moins de matériaux de construction

Importer moins de matériaux de construction

L’Algérie a réduit sa facture d’ importations de matériaux de construction à 1,45 milliards de dollars (usd) durant les premiers mois de 2016, contre 1,79 milliard usd à la même période de l’année précédente, selon les chiffres publiés par les douanes.

Cette baisse appréciable de 19 % est attribuée au système des licences d’importations, imposé par le gouvernement à une vingtaine de produits dans le cadre de la rationalisation des dépenses dictée par la chute brutale des cours du pétrole depuis l’été 2014. Cette réduction est sans incidence sur l’approvisionnement du marché interne, estiment certains observateurs du secteur du BTPH.

De plus, elle permettra d’encourager la production et la croissance des entreprises nationales qui assurent une grande partie de la demande locale notamment en ciment et en acier. Par ailleurs, certaines entreprises de produits céramique rivalisent avec les sociétés étrangères et s’imposent sur le marché avec des produits compétitifs et un excellent rapport qualité / prix.

Les statistiques douanières indiquent que cette baisse de 19 % a concerné principalement le ciment, le fer, le bois et les produits en céramique.

Les quantités importées de ces cinq matériaux ont diminué pour s’établir à près de 7,47 millions de tonnes (Mt) contre 7,52 Mt, soit une diminution de 0,71 % entre les deux périodes de comparaison, précise la même source, a-t-on détaillé.
La même source précise cependant que les quantités importées de bois et dérivés ont connu une hausse, mais sans impact sur la facture.

Par catégorie de produits, la réduction des importations a concerné différentes sortes de ciments (non pulvérisé, portland, alumineux, hydraulique…) dont la quantité a atteint 3,8 Mt pour un montant de 245, 62 millions usd, contre 4,5 Mt pour contre 328,95 millions usd, durant les huit premiers mois de l’année d’avant.

La facture d’importation de fer et d’acier a connu la même tendance baissière avec 793,71 millions usd pour 1,82 Mt importées, contre 990,5 millions usd pour 2,02 Mt à la même période de 2015.

Concernant le bois et dérivés destinés à la construction, la facture d’importation a baissé à 380,94 millions usd contre 440,4 millions usd malgré la recrudescence des quantités importées qui ont grimpé de 47 %, passant à 1,81 Mt contre 964 186 Mt. Quant aux produits en céramique (briques, dalles, carreaux et autres articles similaires), ils ont enregistré une légère baisse en passant à 34,13 millions usd contre 34,37 millions usd (-0,71%), avec des quantités importées en baisse à 32 738 t contre 36 679 t (-10,74%).

La baisse de la facture d’importation des matériaux de construction en raison de l’instauration du régime des licences d’importation appliqué au ciment à portland gris et au fer et acier a permis de réduire les prix moyens à l’importation par l’Algérie.

A titre d’exemple, les prix du ciment ont baissé de près de 24 % sur les 7 premiers mois 2016 par rapport à la même période de 2015. En outre, l’importation du ciment à portland gris est soumise au régime des licences depuis le 1er janvier 2016.
Le contingent de ce produit a été fixé à 1,5 million de tonnes pour l’année en cours.

Quant au contingent quantitatif du rond à béton (fer et acier), il a été fixé à 2 millions de tonnes pour 2016. Outre le principe du contingent qui a permis de réduire la facture d’importations de façon substantielle, il y a la baisse des cours
de certains matériaux sur le marché mondial.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email