-- -- -- / -- -- --
Nationale

Important glissement terrain à Annaba: le wali ouvre une enquête

Important glissement terrain à Annaba: le wali ouvre une enquête

L’énorme affaissement de terrain qui s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche au niveau de la localité de Sidi Aïssa a fait réagir les autorités de la wilaya d’Annaba pour prendre en urgence les décisions qui s’imposent en pareils cas.
Le wali d’Annaba, Mounib Sendid, qui s’est rendu sur les lieux du sinistre a ordonné non seulement une enquête , mais aussi l’arrêt de tous les chantiers de construction et la suspension de tout octroi de permis de construire sur la localité de Sidi Aïssa. Très en colère, le wali a sommé le promoteur immobilier désigné, après des constats préliminaires, comme responsable de l’effondrement de terrain, une route limitrophe à son projet de construction, de remédier dans les plus brefs à la remise en l’état de la voie de circulation à ses propres frais.

Une virée, lundi, sur les lieux du drame nous a permis de constater l’ampleur des dégâts occasionnés par cet affaissement de terrain, vraiment gigantesque. Les riverains du patelin Sidi Aïssa ne peuvent plus se rendre chez eux sans emprunter des chemins tortueux, lesquels peuvent aussi s’effondrer en cas de fortes pluies. Et c’est à juste titre que les éléments de la Gendarmerie nationale ont carrément fermé toute circulation sur les différents tançons proches de l’effondrement. « Nous avons plusieurs fois avertis les autorités publiques sur la dangerosité de ces constructions, car les promoteurs immobiliers ne respectent pas les cahiers des charges et tout le voisinage savait que quelque chose de grave va arriver tôt ou tard », nous a déclaré un riverain visiblement terrassé par la peur avant de nous ajouter : « Outre le non-respect des constructions à bordure des routes, c’est surtout les camions de transport à gros tonnage qui font le va et vient d’un chantier à un autre qui portent une responsabilité certaine ». 

Pour rappel, cette catastrophe qualifiée de « séisme » par la population annabie s’est déroulée à 2h du matin avait occasionné des blessures sans gravité à un chauffeur de taxi et à son passager qui se trouvaient au moment même de l’affaissement de la route. On apprend, en dernière minute que la wali a décidé la suspension de deux fonctionnaires de la DLEP chargés, selon nos sources, du suivi des travaux à Sidi Aïssa.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email