Ils ont pris ce samedi leurs fonctions : Ce qu’ont dit les nouveaux ministres – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ils ont pris ce samedi leurs fonctions : Ce qu’ont dit les nouveaux ministres

Ils ont pris ce samedi leurs fonctions : Ce qu’ont dit les nouveaux ministres

Les nouveaux ministres qui ont rejoint le gouvernement du Premier ministre, Aimene Benabderrahmane, ont affirmé ce samedi, lors de la prise de leurs fonctions, leur volonté de développer leurs secteurs respectifs et d’améliorer les services fournis aux citoyens.

L’ancien chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra a dit que son successeur Ahmed Attaf « va hisser le drapeau algérien très haut grâce à son expérience ». « J’ai la certitude que le nouveau ministre va contribuer aux côtés du président de la République à faire de l’Algérie une voix audible et influente sur le cours de la nation et contribuera considérablement à construire l’histoire du pays et celle de la région », a ajouté Lamamra.

« Nous avons contribué Ahmed Attaf et moi, a fait savoir Lamamra, dans nombre de travaux considérés aujourd’hui comme des réalisations historiques et développé une vision professionnelle de la diplomatie algérienne et nous nous sommes focalisés sur la formation ».

De son côté, le ministre des Affaires étrangères Ahmed Attaf a souligné que son retour à la maison va permettre à la politique extérieure du pays de franchir des pas qualitatifs à la hauteur de l’Algérie, de ses valeurs, de son poids et de ses aspirations légitimes.

« Je suis honoré il y a deux jours de rencontrer le président Abdelmadjid Tebboune qui m’a donné directement des consignes et des instructions pour hisser la politique extérieure à des niveaux importants en matière d’efficience et d’influence », a ajouté le nouveau chef de la diplomatie algérienne.

« La conjoncture actuelle est caractérisée par la sensibilité à tous les niveaux, national, régional et international »,  a soutenu Attaf.

Il a également estimé que la politique extérieure du pays doit faire preuve d’une grande vigilance compte tenu des mutations profondes que connaissent notre région et les espaces auxquels nous appartenons.

Sur le plan international, « la conjoncture est marquée par des dangers d’où il fallait que notre politique extérieure soit mobilisée pour protéger les intérêts de notre pays et assurer sa sécurité et sa stabilité », a insisté le ministre des Affaires étrangères.

Aoun: «le secteur est sensible» 

Le ministre de l’Industrie et de la production pharmaceutique Ali Aoun a pris officiellement ses fonctions après la passation des pouvoirs avec l’ancien ministre de l’Industrie Ahmed Zeghdar.

Zaghdar a remercié pour l’occasion le chef de l’Etat pour la confiance qu’il a placée en sa personne et souhaité le succès à son successeur Ali Aoun.

Le ministre Aoun -qui hérite de deux départements fusionnés en un seul- a affirmé que son « secteur est sensible et important et la mission est difficile mais pas impossible avec l’abnégation et le dévouement de tout le monde », appelant à « davantage de rigueur et de rapidité dans l’exécution des instructions ».

Zitouni : «la nourriture des Algériens, une ligne rouge»

Le nouveau ministre du Commerce, Tayeb Zitouni a de son côté remercié le président Tebboune pour la confiance placée en lui et remercié Kamel Rezig pour les efforts qu’il a fournis à la tête du ministère.

« La nourriture des Algériens est une ligne rouge », a annoncé le nouveau ministre, mettant en garde contre toute pratique de nature à jouer avec la nourriture des Algériens la stabilité du pays. « Le processus se poursuivra, assure-t-il, selon la planification qui a été faite afin d’atteindre les objectifs tracés ».

Zitouni a fait savoir que les efforts en vue de réguler le marché et répondre aux besoins des citoyens vont se poursuivre sur fond de fluctuations internationales, qui nous obligent de nous y adapter et de mettre à jour nos plans et nos objectifs.

Pour sa part, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports Abderrahmane Hamad a exprimé sa profonde gratitude au chef de l’Etat, ajoutant être « conscient de la taille de la responsabilité qui lui incombe compte tenu des prochaines échéances sportives ».

« Nous allons travailler avec rigueur et détermination pour réaliser les espérances de nos jeunes. Je crois au dialogue et la concertation, c’est pourquoi j’appelle tous les personnels du secteur à ancrer cette culture », a renchéri l’ancien champion olympique.

Le nouveau ministre des Finances Laaziz Fayed a pris ses nouvelles fonctions après la passation des pouvoirs avec Djamel Kessali. Taha Derbal et Meriem Benmiloud ont eux-aussi pris leurs fonctions à la tête de leurs départements respectifs, à savoir ceux de l’Hydraulique et de la Numérisation.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email