-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ils ont enlevé, violé puis tué Mohamed, neuf ans

Ils ont enlevé, violé puis tué Mohamed, neuf ans

Les trois présumés auteurs de l’enlèvement et de l’assassinat du jeune enfant de neuf ans ont été traduits, hier, devant le tribunal de Ben Badis, wilaya de Sidi bel Abbès. Ils ont étranglé leur victime après en avoir abusé sexuellement.

Les gendarmes de la section de recherches de Sidi Bel Abbès ont présenté hier au procureur de la République de Ben Badis, puis devant le juge d’instruction, trois hommes impliqués dans l’enlèvement, le viol et l’homicide volontaire avec préméditation, dont a été victime Mohamed, neuf ans.

Ils ont été placés sous mandat de dépôt. De fait, la ville de Sidi Bel Abbès a été secouée avant-hier par un horrible crime. Le corps de la victime présentant des traces de strangulation, a été découvert il y a trois jours pendu à un olivier, à 500 mètres du domicile parental à la cité Sefsaf, commune de Ben Badis.

Les investigations entreprises par les gendarmes de la section de recherches ont permis l’interpellation le même jour, à 17 heures, des auteurs présumés du meurtre au centre-ville de Ben Badis.

Ces derniers ont avoué leur forfait après interrogatoires. Rappelons un crime similaire qui a été perpétré début janvier dernier toujours dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, où un adolescent de 14 ans a été enlevé par sept présumés ravisseurs qui l’ont violé avant de l’assassiner.

Les sept individus suspectés du meurtre de C. Miloud, 14 ans, à Ben Badis, à 40 km du chef-lieu de wilaya, ont été placés sous mandat de dépôt par le procureur de la République. L’affaire a été traitée par la Sûreté de wilaya de Sidi Bel Abbès. Après le signalement de sa disparition, les policiers avaient mené un vaste ratissage à Ben Badis.

Après plusieurs heures de recherches, le cadavre du jeune Miloud avait été découvert enveloppé dans un sac en plastique non loin du domicile familial. Selon des sources proches de l’enquête, la victime a subi des sévices sexuels avant d’être tuée.

La dépouille a été transférée au CHU de Sidi Bel Abbès pour autopsie. Après celle-ci, une équipe de la police scientifique relevant de la Sûreté de Sidi Bel Abbès a procédé à des prélèvements ADN sur la victime, ce qui a permis d’interpeller les suspects le lendemain du crime.

Les auteurs ont fini par avouer leur forfait. Signalons que plusieurs centaines de citoyens de la localité de Ben Badis avaient procédé, suite à cet horrible crime, à la fermeture de la RN 7 pour exprimer leur colère et réclamer justice.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email