-- -- -- / -- -- --
Sports

Il y a péril en la demeure !

Il y a péril en la demeure !

On a beau dire qu’une défaite face à la France ou à la Suède est acceptable dans la mesure où ce sont des nations qui restent de grosses cylindrées dans le gotha du handball mondial, mais perdre face à l’Arabie saoudite pour le compte de la poule de consolation (21e), c’est quelque part, il y a péril en la demeure et que toutes les sirènes d’alarme sont tirées.

L’Algérie n’arrive plus à gagner de match dans un championnat du monde. Si l’on fait un constat, on dira tout simplement que le sept national a été fantomatique durant tout ce tournoi, avec des joueurs qui ne savaient plus quoi faire et qui persévéraient dans la médiocrité au fil des matches.

On attendait cette-fois-ci une victoire mais ce sont les Saoudiens, très présents sur le terrain, qui ont entamé le match sur des chapeaux de roues et, bien emmenés par Hassan Al Jannabi, ont mené tout au long (ou presque) de la première manche de ce match.

Il a fallu attendre la 28e minute de jeu pour que les Verts reviennent au score avant de renverser la vapeur (14 à 12) de et rentrer aux vestiaires avec une avance de deux buts. En seconde période, on n’arien en à se mettre sous la dent du côté des Algériens, qui commençaient à « marcher » sur le terrain pendant que leurs adversaires marquaient des buts et géraient impeccablement le reste de la partie.

Après la rencontre, et dans la zone mixte réservée aux interviews et déclarations, excepté Saci Boultif et Khaled Chentout, les autres joueurs ont préféré regagner les vestiaires sans donner la moindre impression. Scène de désolation pour le jeu à sept algérien qui tombe de si haut alors qu’il était le maître africain il y a tout juste une année. Lors de la rituelle conférence de presse, l’entraîneur national Réda Zeguili a clairement reconnu que son équipe avait raté le Mondial.

Il déclare aussi que les critiques envers cette équipe doivent être basées sur des fondements solides et ne pas raconter n’importe quoi sur cette dernière. Une équipe qui, selon ses dires, n’a pas été prise en considération depuis février dernier et autour de laquelle gravitent beaucoup de turbulences qui n’ont pas été dévoilées en temps opportun.

Il a déclaré enfin à la presse algérienne, présente en force au Qatar, qu’il tiendra une conférence de presse juste avant le retour de la délégation algérienne à Alger, dans laquelle il divulguera beaucoup de choses.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email