-- -- -- / -- -- --
Sports

«Il va falloir s’investir à fond pour passer le cap du Malawi ou la Tanzanie»

«Il va falloir s’investir à fond pour passer le cap du Malawi ou la Tanzanie»

Le sélectionneur national Christian Gourcuf encore une fois était au rendez vous avec un parterre de journalistes pour une conférence de presse l’ordre du jour les deux prochains matchs amicaux contre la Guinée et le Sénégal , et les listes des joueurs devant prendre part à ces deux confrontations rentrant dans le cadre des dates FIFA. 

Le conférencier a tenu d’abord à remettre au clair quelques points concernant les absences de certains éléments au dernier match contre le Lesotho et la manière par laquelle la sélection nationale a remporté cette rencontre.

Christian Gourcuff a démenti formellement tout ce qui a été dit concernant l’absence de Sofiane Feghouli et sa sois disant blessure simulée pour ne pas être du voyage au Lesotho.

Le coach en a fait autant dans la foulée pour Bentaleb qui a été victime d’un accident domestique d’où l’impossibilité pour lui de rejoindre le groupe. Le sélectionneur national est revenu sur la victoire des Verts contre le Lesotho et que beaucoup ont jugé de peu convaincants. Il dira à ce propos que chacun est libre d’interpréter à sa façon ce succès mérité et rassurant.

« L’essentiel pour moi est le résultat et il est entièrement satisfaisant d’autant que beaucoup d’autres grosses cylindrées du continent ont laissé des plumes à l’image de la Tunisie, du Nigéria ou du Cameroun. Je suis aussi amplement satisfaisant de la réaction du groupe.

Certes il y a des points des négatifs mais dans l’ensemble il ya beaucoup de points positifs notamment dans la possession du ballon. Nous avons manqué de percussion dans le jeu et je suis persuadé que on fera mieux.

Nous ambitionnons d’être plus performantes. Je ne manquerai pas de mettre en valeur les progrès fait dans le domaine individuels à l’image de Ghoulam et Brahimi qui ont fait un match plein » dit-il. Le conférencier est revenu ensuite directement à l’avenir immédiat de la sélection nationale à savoir le rassemblement des Verts en prévision de ces deux matchs amicaux prévus aux date FIFA le premier le 9 octobre contre la Guinée et le second le 13 du même mois face au Sénégal au stade du 5 Juillet.

Deux rencontres qui serviront de tremplin pour préparer cette double confrontation contre la Tanzanie ou le Malawi pour le compte des éliminatoires du Mondial 2018 en Russie. Sur cette dernière le coach national dira que c’est le challenge qui l’intéresse le plus non sans reconnaitre que ce sera très difficile et qu’il va falloir s’investir à fond pour ce rendez vous important.

L’ex entraineur de Merlus parlera par la suite des deux matchs amicaux contre la Guinée et le Sénégal qui seront une opportunité pour tester de nouveaux capés et surtout améliorer le cadre collectif. Christian Gourcuff parlera de ces deux prochains adversaires et justifiera le choix porté sur ces deux sélections sans pour autant diminuer de la valeur de la Guinée et du Sénégal qu’il considère comme deux adversaires de taille sur la scène africaine.

Après avoir donné le programme en détail concernant le rassemblement des Verts pour ces deux joutes amicales le coach national dévoilera la listes des vingt-six (26) joueurs retenus et apportera au fur et à mesure ses justifications pour tel ou tel. Trois nouveaux éléments vont intégrer le groupe des Fennecs.

Il s’agit du gardien de but de Clermont-Ferrand Ligue 2 française à savoir Jean Mehdi aux cotés de Doukha, Assellah et le revenant Zemmamouche. Le second bleu chez les Verts est Mehdi Tahrat du Paris FC (milieu défensif et défenseur central) ainsi que Benrahma Said, l’attaquant de l’OG Nice. Le coach national a justifié les absences de Belkalem, Guedioura, Mbolhi pour manque de temps de jeu, pour Djabou, Alliche et Chenihi lesquels n’ont pas encore récupéré leur efforte.

D’autres joueurs pourront faire l’objet d’une convocation mais ils ont été laissés au service de la sélection olympique tels que Bensebaini de Montpellier, Chaal de l’USMH ou de Benayada (USMA) avec la sélection militaire. Le coach a laissé entendre que les joueurs de l’USM A seront libérés le 10 Octobre pour rejoindre leur club et ne seront pas concerné par le match contre le Sénégal.

En parlent de Bellaili il dira que c’est une suspension qui le dépasse et d’ajouter : « c’est dommage pour son club et l’EN, car il a beaucoup de talent et que cette sanction peut mettre un frein à sa carrière ». Le conférencier dira qu’il ne craint pas le stade du 5juillet et qu’il est très satisfait de l’état de la pelouse qui va aider à produire du beau jeu.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email