Igor Beliaev: «Des provocations se préparent contre la Russie» – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Igor Beliaev: «Des provocations se préparent contre la Russie»

Igor Beliaev: «Des provocations se préparent contre la Russie»

Les relations économiques et commerciales entre l’Algérie et la Russie ont de bonnes perspectives, selon les affirmations de l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor Beliaev, lequel a fait savoir qu’une réunion de la commission conjointe de coopération économique aura lieu au mois de juin.

Animant ce mercredi une conférence de presse à Alger, l’ambassadeur, qui a exprimé la volonté des deux parties, russes et algériennes, d’approfondir le niveau de coopération bilatérale, est par ailleurs revenu sur l’opération militaire que mène son pays en Ukraine, notamment les derniers développements à Marioupol.

L’Algérie et la Russie, liées par de fortes relations historiques, veulent renforcer davantage leur coopération, et ce dans plusieurs domaines. Sur le plan économique et commercial, les relations entre les deux pays ont de bonnes perspectives, selon les affirmations de l’ambassadeur, lequel a signalé la croissance, bien que minime, des échanges commerciaux russes avec l’Algérie, lesquels ont atteint, en 2021, 3 milliards de dollars.

Il a fait savoir que la 10e session de la commission mixte intergouvernementale algéro-russe est prévue pour le mois de juin prochain. «On va faire en sorte que cette session donne un coup d’accélérateur à la relation commerciale dans le futur», a indiqué Igor Beliaev.

Le diplomate russe est revenu sur la multiplication des rencontres et communications entre les responsables des deux pays.
Interrogé sur l’intensification de ces rencontres et échanges, ces derniers temps et en cette conjoncture, le diplomate a affirmé que cela n’est qu’une preuve de la solidité des relations entre les deux pays et leur volonté d’accélérer la cadence de coordination et de coopération.

Concernant la communication téléphonique entre les présidents des deux pays, qui célèbrent le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques, Igor Beliaev a indiqué que les deux Présidents ont traité plusieurs dossiers relatifs, entre autres, à la coopération bilatérale dans tous les domaines, laquelle est appelée à être approfondie. Ils ont, a-t-il signalé, procédé à un échange de vues sur la situation internationale, notamment en Palestine, en plus de la crise ukrainienne.

Les étudiants algériens peuvent rejoindre les universités russes
Le diplomate a aussi affirmé que les étudiants algériens en Ukraine, dont le cursus universitaire a été interrompu en raison de la crise russo-ukrainienne, peuvent poursuivre leurs études en Russie. «La partie russe est prête à étudier les demandes de ces étudiants algériens et, ainsi, les faire intégrer les universités russes», a-t-il indiqué, signalant la mise à leur disposition des numéros de téléphone sur le site de l’ambassade, qui leur permettront de prendre attache avec le ministère russe de l’Enseignement supérieur.

A Marioupol, Kiev insiste sur la poursuite des combats
Igor Beliaev est par ailleurs revenu sur l’opération militaire que mène son pays en Ukraine, notamment à Marioupol, une ville portuaire et industrielle sur laquelle les yeux sont braqués ces derniers jours. Selon lui, cette ville stratégique est libérée, mis à part certains endroits, à l’instar du complexe métallurgique d’Azovstal.

Le diplomate a fait savoir que des militaires ukrainiens et plusieurs centaines de mercenaires étrangers trouvent refuge dans ce complexe. «Ils demandent l’aide de Kiev et appellent à les autoriser à déposer les armes, mais Kiev ne leur donne pas le feu vert et insiste sur la poursuite des combats», a-t-il précisé, signalant que la partie russe a appelé les autorités ukrainiennes à entendre raison et à donner des consignes appropriées aux combattants pour qu’ils cessent toute résistance inutile et déposent les armes.

«Des provocations se préparent contre la Russie»
Le diplomate, qui a mis en avant les actions humanitaires des forces armées russes en Ukraine, a dénoncé les provocations provoquées par le régime de Kiev.

«La Russie a toujours respecté le droit humain international. Les forces armées russes ouvrent quotidiennement des couloirs humanitaires pour permettre aux civils de quitter des zones de danger », a-t-il signalé, notant que, depuis le début de l’opération, «plus de 863 676 personnes dont 158 172 enfants ont rejoint la Russie».

Se référant aux informations communiquées par le ministère de la Défense de la Fédération de Russie, il a affirmé que les services de sécurité de l’Ukraine préparent de nouvelles provocations. Ces dernières consistent notamment en «le massacre de civils dans la région d’Odessa afin d’accuser les forces russes d’avoir intentionnellement commis de soi-disant crimes de guerre, à préparer le bombardement, la nuit de Pâques, d’églises dans plusieurs régions d’Ukraine».

«Les sanctions ont pour but d’isoler la Russie»
Au sujet des sanctions, principalement économiques, infligées à la Russie par les Etats-Unis d’Amérique et certains pays européens, Igor Beliaev les a qualifiées d’«injustes et prises en violation de toutes les lois et de la Charte des Nations unies». «Ces sanctions unilatérales visent à isoler la Russie du monde.

Les pays occidentaux livrent une guerre économique contre la Russie pour faire pression et pousser les dirigeants russes à changer d’approche», a-t-indiqué, affirmant que cela n’arrivera pas. «La Russie est forte et on va dépasser cette étape, surtout que l’on s’est préparé à ce genre de scénario», a-t-il ajouté.

Concernant d’éventuelles négociations avec l’Ukraine, le diplomate a affirmé que son pays «n’a jamais fermé la porte aux négociations», signalant que l’armée russe a entamé une nouvelle étape dans l’opération militaire, qui «vise à libérer complètement les terres de deux républiques populaires au Donbas». Il a aussi pointé du doigt certains pays occidentaux qui, «en envoyant des armes à Kiev, les encouragent à poursuivre la guerre».

La Russie compte poursuivre son opération militaire en Ukraine jusqu’à ce que tous ses objectifs soient atteints, selon les affirmations de l’ambassadeur.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email