-- -- -- / -- -- --
Nationale

Huit réseaux de trafic de drogue démantelés à Alger

Huit réseaux de trafic de drogue démantelés à Alger

Huit réseaux de trafic de drogue ont été démantelés au cours des deux semaines passées suite aux différentes opérations menées par les unités du Groupement de la Gendarmerie nationale d’Alger.

Selon la cellule de communication, ces opérations se sont soldées par l’arrestation de 21 trafiquants présumés, entre vendeurs et fournisseurs, dont des étrangers, tandis que 2 kg et 250 g de cannabis traité et près de 1 000 comprimés psychotropes ont été saisis. Toujours selon la gendarmerie d’Alger, les trafiquants présumés arrêtés lors de ces opérations sont âgés entre 20 et 35 ans.

Ils ont été présentés devant les différents tribunaux de la capitale avant d’être mis en prison. Les réseaux démantelés étaient actifs dans de nombreux quartiers de la capitale, notamment Bir Mourad Raïs, Birtouta, Douéra, Dar El-Beida, Chéraga et Baraki, souligne la cellule de communication de la gendarmerie d’Alger.

Des opérations distinctes y ont été menées par les gendarmes. Participant activement à la lutte contre ce fléau, la section de recherches du Groupement de la Gendarmerie nationale d’Alger a, à elle seule, réussi à démanteler deux réseaux nationaux de trafic de stupéfiants qui comptaient en leur sein des trafiquants étrangers.

C’est le cas à Dar El-Beida, où les gendarmes enquêteurs de la section de recherches ont réussi, il y a quelques jours, à démanteler un dangereux réseau composé de trafiquants étrangers, notamment de nationalités malienne, guinéenne et ivoirienne.

Cette opération, lancée à partir de renseignements judicieux faisant état de l’activité d’un dangereux réseau national de trafic de drogue à Dar El-Beida, a permis d’arrêter trois trafiquants africains et récupérer 1,4 kg de cannabis traité.

Six autres réseaux ont été démantelés par d’autres unités de la gendarmerie d’Alger, respectivement à Chéraga, Birtouta, Douéra, Dar El-Beida, Bir Mourad Raïs et Baraki, et huit trafiquants présumés ont été appréhendés, alors que 850 de drogue et 851 unités de psychotropes ont été saisies.

Expliquant cette descente, la gendarmerie d’Alger a indiqué que ces résultats positifs ont été possibles grâce à la stratégie anti-drogue tracée par le groupement d’Alger pour contrer ce fléau. Une stratégie qui prend en considération le rôle incontestable des renseignements mais également le renforcement du contrôle dans les quartiers réputés comme fiefs de trafic de drogue ainsi que la surveillance et l’infiltration des réseaux, a expliqué la gendarmerie d’Alger.

L’objectif capital, ajoute le communiqué de la cellule de la communication, est d’arriver à identifier et à arrêter les principaux fournisseurs et trafiquants de drogue de la capitale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email