Huile d’olives : Portes ouvertes nationales sur les exportations – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Huile d’olives : Portes ouvertes nationales sur les exportations

Huile d’olives : Portes ouvertes nationales sur les exportations

Le coup d’envoi des Portes ouvertes nationales sur les exportations d’huile d’olive et ses dérivés a été donné ce  mardi à Alger pour mettre en avant le potentiel de cette filière.

Le coup d’envoi de ces Portes ouvertes, prévues jusqu’à jeudi et placées sous le slogan « Huile d’olive algérienne : authenticité, goût raffiné et grande ambition à l’international », a été donné au siège de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX) par le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, en présence de représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie, d’associations professionnelles et du patronat.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Rezig a estimé que ces portes ouvertes permettaient d' »encourager tous les professionnels qui produisent, mettent en valeur et exportent de l’huile d’olive et ses dérivés afin que cette filière puisse augmenter le volume de ses exportations, au regard de son potentiel et de ses caractéristiques grâce aux conditions naturelles et environnementales favorables qui ont permis d’avoir un produit de qualité remarquable qui s’est distingué à plusieurs reprises lors de concours internationaux ».

C’est pourquoi « les départements ministériels, notamment ceux concernés par ce secteur, les opérateurs économiques et les associations professionnelles doivent œuvrer sérieusement à trouver des solutions pour intensifier et valoriser la production d’huile d’olive par l’amélioration de la qualité et l’adaptation aux besoins des marchés internationaux et aux normes internationales », a affirmé le ministre.

Selon les chiffres présentés par M. Rezig, l’Algérie a exporté 600.000 litres d’huile d’olive vers 19 pays en 2021, pour une valeur d’environ 2 millions de dollars.

On peut multiplier ce volume « si les lacunes sont comblées et les entraves levées avec une meilleure exploitation des atouts de cette filière », a-t-il dit, précisant que l’objectif est d’atteindre 100 exportateurs vers 50 pays étrangers et l’équivalent de 5 millions de dollars de recettes à l’horizon 2024.

Ces journées portes ouvertes verront, trois jours durant, l’organisation d’une exposition sur l’huile d’olive et ses dérivés, ainsi que des communications et des workshops techniques en vue de formuler des recommandations et des propositions autour des mesures prioritaires à prendre pour promouvoir la filière oléicole.

Lors de l’ouverture des portes ouvertes, plusieurs exposés sur les capacités de cette filière ont été présentés. Selon les chiffres de l’Agence ALGEX, la valeur moyenne des exportations d’huile d’olive a atteint, entre 2017 et 2021, 603.900 USD pour un volume moyen de 202 tonnes litres, avec un pic de 1,88 millions USD en 2021 avec 601 tonnes.

Le nombre de pays importateurs d’huile d’olive algérienne a atteint, durant la même période, une moyenne de 16 pays, avec un pic de 19 pays en 2021.

La France vient en tête des pays importateurs de cette variété d’huile alimentaire avec un taux de 70,82% de l’ensemble des exportations algériennes, suivie du Canada avec 14,45%, puis des Etats Unis avec 4,36%.

Les données présentées par la représentante de l’ALGEX font état d’une moyenne de 36 exportateurs, avec un pic de 85 opérateurs en 2021.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email