Hospitalisations Covid-19  : Les non-vaccinés majoritaires  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Hospitalisations Covid-19  : Les non-vaccinés majoritaires 

Hospitalisations Covid-19  : Les non-vaccinés majoritaires 

Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a, qualifié la vague actuelle de contaminations à la Covid-19 de «très sévère», soulignant l’importance de la vaccination qui contribue à la réduction des complications graves du virus.

Intervenant en marge du lancement de la 4e campagne de vaccination au profit du personnel de l’éducation, M. Benbouzid a indiqué que « 8 sur un total de 10 cas hospitalisés sont non vaccinés et il en va pour les cas en réanimation qui représentent un taux de 96 % ainsi que ceux en soins intensifs à 100 % ». « En tant que parents et éducateurs, nous sommes responsables de la santé de nos enfants que nous devons protéger », a-t-il soutenu.

Lors d’une visioconférence organisée au siège du ministère de l’Education nationale et co-présidée par les deux ministres, à l’occasion du lancement de la quatrième campagne de vaccination au profit du secteur de l’Education, parallèlement à la suspension des cours (10 jours), M. Belabed a affirmé que cette campagne incite les directeurs de l’Education et de la Santé, à travers les différentes wilayas « à l’impératif » respect de la décision de suspension des cours, préconisant l’exploitation de cette conjoncture pour la révision et non pas pour les sorties et les rencontres dans les espaces publics.

La conférence est une occasion propice pour donner des orientations et des instructions aux directeurs de l’Education, en prévision de cette 4e campagne de vaccination en faveur des enseignants, travailleurs et fonctionnaires administratifs, prévue de dimanche à jeudi, a souligné le ministre, exprimant sa conviction que la vaccination est « la seule issue » à la crise pandémique et le moyen de préserver la santé collective.

Il a rappelé, dans ce sens, que les chiffres officiels démontrent que « les non-vaccinés » représentaient les taux les plus importants d’atteinte au virus et présentaient les formes les plus sévères de la maladie, voire des complications menant parfois au décès, annonçant que son secteur « profitera de cet arrêt des cours pour la désinfection des différents établissements éducatifs et partant assurer les meilleurs conditions sanitaires à nos enfants lors de la reprise des cours ».

Belabed s’est félicité, par la même occasion, de la coopération avec le secteur de la santé qui a mobilisé les staffs médicaux au niveau des établissements éducatifs afin d’assurer les différentes opérations de vaccination depuis le début de l’année scolaire.

Le ministre de l’Education nationale avait exprimé récemment, à l’issue de sa réunion avec les représentants des associations des parents d’élèves, son insatisfaction quant au taux de vaccination dans son secteur qui a touché pour le moment 33% seulement des travailleurs.

——-Lancement d’une nouvelle campagne nationale de vaccination

Par ailleurs, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé, ce dimanche, le lancement d’une nouvelle campagne nationale de vaccination contre la covid-19 suite à la recrudescence des contaminations au variant « Omicron ».

Dans une déclaration à la presse M. Benbouzid a fait savoir qu' »une rencontre se tiendra lundi avec les directeurs de la santé des wilayas du pays, ajoutant qu’une nouvelle campagne nationale de vaccination sera lancée pour encourager les citoyens à la vaccination qui reste le seul moyen d’arrêter la propagation du virus et d’atteindre l’immunité collective ».

Selon les chiffres officiels avancés par le Comité scientifique de suivi de l’évolution du coronavirus, près de 13 millions d’Algériens seulement ont été vaccinés, un chiffre « extrêmement bas » pour atteindre l’immunité collective, estiment les spécialistes.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a souligné, mercredi dernier lors d’une réunion extraordinaire consacrée à l’évaluation de la situation pandémique, que la vaccination était le seul moyen d’atteindre l’immunité collective, notamment après avoir constaté que 94% des patients décédés du Covid-19 n’avaient pas été vaccinés. Il a en outre appelé au respect strict des mesures préventives dans tous les espaces commerciaux et les structures publiques, en imposant la fermeture immédiate aux  contrevenants, y compris pour les moyens de transport collectif.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email