-- -- -- / -- -- --
Sports

Honduras-Algérie 3-2 : Les Verts chutent d’entrée

Honduras-Algérie 3-2 : Les Verts chutent d’entrée

La sélection algérienne de football des moins de 23 ans a raté ses débuts dans le tournoi olympique masculin, après sa défaite 3-2 (mi-temps : 2-0) face à son homologue hondurienne, jeudi à Rio de Janeiro, compromettant sérieusement ses chances de qualification en quarts de finale.

Cette rencontre devait être celle qui aurait pu permettre aux Algériens d’entretenir l’espoir de passer au deuxième tour. .

Elle risque d’avoir l’effet inverse avec une élimination précoce qui pointe le nez, sachant que l’équipe nationale va affronter dimanche et mercredi l’Argentine et le Portugal, les deux prétendants à l’accessit en quarts.

Deux grossières bourdes du gardien Farid Chaâl, la première de placement et la seconde de main, ont permis aux Honduriens d’arracher trois précieux points qui leur permettent d’aborder plus sereinement la suite du tournoi.

L’absence du portier titulaire Abdelkader Salhi pour blessure a finalement joué un mauvais tour à ses équipiers, amorphes durant toute la première période et qui ont joué la peur au ventre, au grand bonheur des hommes du Colombien Jorge-Luis Pinto qui ont inscrit deux buts grâce à Romell Quioto (13e) et Marcelo Pereira (33e).

La sortie sur blessure du capitaine Ryad Kenniche, remplacé par Ayoub Abdellaoui à la demi-heure de jeu, a chamboulé encore plus les plans du Suisse Pierre-André Schürmann, médusé devant une telle entame de match ratée de ses joueurs. Au retour des vestiaires, un léger mieux a été constaté sur le jeu des Verts qui ont réussi à réduire la marque par le Nahdiste Sofiane Bendebka (2-1, 68e).

L’entraîneur helvétique de la sélection algérienne a envoyé alors l’attaquant Oussama Darfalou sur le terrain avec l’espoir de voir son équipe revenir au score, mais c’est Anthony Lozano qui profite d’une nouvelle erreur de Chaâl pour inscrire le troisième but de sa sélection (3-1, 79e).

La réalisation de l’attaquant d’Al-Sadd du Qatar, Baghdad Bounedjah qui a fusillé de près le gardien hondurien Luis Lopez à cinq minutes de la fin du temps réglementaire (3-2), ne changera rien à l’issue de la partie, malgré des ratages en série des Algériens.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email