-- -- -- / -- -- --
Culture

Hommage aux moudjahidine de confession chrétienne et juive

Hommage aux moudjahidine de confession chrétienne et juive

La librairie de l’ANEP du centre-ville a accueilli, au début de la semaine, le sociologue et éditeur Rachid Khettab, pour présenter et commenter son dernier livre paru cette année. Sid-Ali Sekhri a été le modérateur de cette rencontre rendant un hommage, par ce livre, aux moudjahidine européens de confession chrétienne ou juive qui ont œuvré à la victoire lors de la guerre de libération nationale.

L’ouvrage de Rachid Khettab est un répertoire comportant la biographie de plus de deux cent cinquante noms d’Européens algériens.

Ce sont des noms illustres de la guerre de libération nationale comme Maurice Audin, Frantz Fanon, Fernand Yveton, Henri Maillot, Mgr Duval, Henri Alleg, Annie Steiner, André Mandouze, Claudine et Pierre Chaulet, et aussi une liste impressionnante de noms inconnus qui se sont engagés corps et âme dans la défense des idéaux véhiculés par la Révolution algérienne.

Ils s’appellent, entre autres, René Sintès, Timsit Moïse, Henri Zanetta et aussi Ferugia, Verdunant, Viallanuela et bien d’autres. Rachid Khettab a entrepris de longues recherches pour recenser ces vaillants moudjahidine et les mettre en lumière, eux qui ont pris l’engagement ferme et déterminé pour la cause algérienne.

Ce fut souvent une décision déchirante, car ils ont tourné le dos à leur communauté, mais tous n’ont jamais regretté d’avoir pris fait et cause contre l’oppression et l’injustice du système colonial. Ils en sont fiers, réconfortés par les principes nobles de la Révolution algérienne qui déjà, par sa déclaration du 1er novembre 1954, déclarait que ce grand mouvement de libération est un combat contre l’injustice dénué de considérations confessionnelles ou raciales et qu’il est fondé sur des idéaux universels.

Au plus fort de cette guerre de libération nationale, la plateforme du Congrès de la Soummam a encore souligné cette voie idéologique et rendu hommage aux personnalités et Algériens d’origine européenne qui se sont rangés aux côtés du Front de libération nationale, notamment l’engagement courageux de l’archevêque d’Alger, Mgr Duval.

Le Gouvernement provisoire de la République algérienne a, à ce sujet, publié un livre avec pour titre « Tous Algériens », pour rendre hommage à ces hommes et femmes non musulmans qui ont pris parti pour le combat contre le colonialisme.

C’est le deuxième ouvrage que publie Rachid Khettab dans cette voie. Il a même l’intention de rééditer une troisième fois cet ouvrage, étant donné le grand nombre de ces personnes qui se sont impliquées résolument dans la guerre de libération nationale.

Il a été rappelé, ici, par un chercheur en documents et images de la guerre de libération nationale, Abdou, lui faisant la remarque d’avoir omis de citer l’épouse de Messali Hadj, née Bousquet. Rachid Khettab est le directeur de sa propre maison d’édition, Dar Khettab, située à Boudouaou, et ce ne sera pas difficile pour lui de rééditer ce livre qui illumine des noms précieux pour la connaissance de l’histoire contemporaine de l’Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email