-- -- -- / -- -- --
Nationale

Hocine Necib : «Il faut une nouvelle politique de gestion de l’eau»

Hocine Necib : «Il faut une nouvelle politique de gestion de l’eau»

Le problème de distribution de l’eau à Annaba, une ville qui subit d’énormes pénuries, trouvera-t-il rapidement une solution ?
A cette question, Hocine Necib, ministre des Ressources en eau, répondra sans ambages par l’affirmative.

En visite de travail et d’inspection mercredi et jeudi derniers, M. Necib a déclaré que le « gouvernement est prêt à payer le prix qu’il faut pour réhabiliter les barrages et les stations de pompage, entre autres-de Mexa et de Bounamoussa ».

Il a aussi assuré que l’eau va revenir dans les robinets dans les prochaines 48 heures. S’exprimant mercredi soir sur les ondes de la radio locale d’Annaba, le ministre a déclaré qu’ »il faut désormais élaborer une nouvelle politique de gestion de l’eau concernant l’exploitation des eaux du barrage de Bounamoussa (El Tarf), afin de remédier aux perturbations de l’alimentation en eau potable à Annaba ».

Et de préciser que pour contrecarrer la baisse du volume d’eau dans le barrage de Bounamoussa (165 millions m3), « il faut procéder à l’exploitation des ouvertures dans les couches inférieures de l’ouvrage hydraulique pour l’approvisionnement en eau ». Pour cela, un plan d’urgence a été créé et qui sera doté d’une enveloppe financière de l’ordre de trois milliards de dinars.

Ce plan d’urgence vise aussi la réhabilitation des stations de traitement des eaux usées en vue d’une meilleure qualité de l’eau et son transfert vers le complexe d’El Hadjar pour assurer ses besoins en eau.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que « l’opération d’approvisionnement en eau du complexe d’El Hadjar a été lancée aujourd’hui », assurant que les besoins du complexe en eau seront assurés avec le remplissage de ces réserves’’.

Lors de sa visite à Annaba, Hocine Necib a visité la station de pompage Les Salines, les chantiers des forages d’Oued Nil et de Kheraza et procédé à la mise en service du projet d’achèvement des travaux du système AEP du site les Santons desservant le centre-ville d’Annaba. Enfin, il faut signaler que le plan d’urgence pour mettre un terme à la pénurie d’eau comprend 7 résolutions : La réhabilitation des champs de captage de Bouteldja incluant 32 forages.

L’entrée en production de ces champs de captage au courant de mars 2018 permettra un apport de 35 000 m3/j. La réhabilitation et le dédoublement de la conduite Mexa-Lahnichet sur 22 km pour assurer un apport en eau estimé à 35 000 m3/j dès décembre 2017. La réalisation de 11 nouveaux forages pour un débit de 15 000 m3/j, dont 5 sont déjà en cours de développement et seront livrés d’ici à la fin d’octobre 2017.

La réhabilitation des champs de captage Les Salines composés de 6 forages pour un débit de 13 500 m3/j. La sectorisation et la réparation des fuites pour mieux maîtriser la distribution. La réhabilitation des stations de traitement de Mexa et de Chaïba pour un montant de 150 millions DA. La réhabilitation de 13 stations de pompage au niveau de la wilaya d’Annaba.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email