-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ho Chi Minh ville, le poumon du Viêtnam

Ho Chi Minh ville, le poumon du Viêtnam

Situé le long de la rivière Saigon et juste à côté du delta du Mékong, Hô Chi Minh-Ville est la plus grande métropole du Vietnam, et contrairement à sa ville cousine du nord la capitale Hanoi, il y fait chaud et ensoleillé toute l’année.

Ho Chi Minh-Ville, qui, à l’origine était un village de pécheurs est le centre économique du sud du Vietnam ou le poumon économique du pays comme on la surnomme, elle dispose d’une multitude de centres commerciaux, restaurants, clubs et cafés, à côté de l’architecture historique comme le bureau du poste central et de l’Opéra.

Actuellement, l’agglomération d’Hô Chi Minh Ville, se divise en 19 arrondissements et 5 districts et compte près de 8 millions d’habitants, soit 9% de la population du pays qui compte prés de 92 millions de résidents et selon nos constatations sur place, la majorité à moins de 30 ans.

Le centre est toujours appelé Saigon, bien qu’il ne soit plus aujourd’hui que le district 1. La majorité des gens utilisent les noms d’Hô Chi Minh et de Saigon, même si seul le premier est correct du point de vue politique mais le second semble avoir la faveur des résidents qui affirment que c’est par habitude qu’ils le disent.

En pleine renaissance économique…

Ho chi Minh Ville joue un rôle moteur dans l’économie vietnamienne. Plus grande ville industrielle du pays, a elle seule, la ville représente 30% des exportations du pays, Les rentrées budgétaires de Hô Chi Minh-Ville au cours des quatre premiers mois de l’année se sont élevées à plus de 98 milliards de dôngs soit plus de 4,67 milliards de dollars, a indiqué récemment la directrice du service municipal des finances, Dào Thi Huong Lan.

L’économie vietnamienne s’est ouverte à partir du début des années 1990 avec la politique dite du « renouveau ».
Elle a depuis connu un essor remarquable : le PIB par habitant a été multiplié par trois, permettant au pays d’accéder en 2010 au statut de pays à revenu intermédiaire.

Il faut rappeler que le Vietnam est membre de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du sud est) et cela depuis 1995 et a accédé à l’OMC en 2007, actuellement, le pays ambitionne de devenir une économie industrialisée dès 2020. en effet, Le renouveau économique de l’ex-Saigon, aujourd’hui, fait preuve d’un certain dynamisme économique et son niveau de vie est supérieur au reste du Vietnam. C’est ainsi que Ho chi Minh Ville, joue un rôle très important dans l’économie du pays.

Dès 1992, les autorités ont mis en place une politique de lutte contre la pauvreté (infrastructures, formation professionnelle, microcrédit, éducation, santé, appui à la production, génération d’emplois).

En parallèle, se met en place une politique d’aménagement et de rénovation urbaine (construction d’infrastructures, éradication des taudis, assainissement et aménagement des canaux, investissement dans le logement moderne), en effet, depuis quelques mois, de grands travaux d’envergure ont été engagés à Saigon, notamment la construction du métro aérien qui sera mis en service d’ici 2019-2020. Ce métro tant attendu par les habitants, reliera plusieurs villages au centre ville. 

Historique architecture coloniale & le lotus building ….

Ce qui frappe en premier lieu quand on visite Ho chi Minh ville, c’est bien la prédominance de l’architecture coloniale et plus précisément l’architecture française tels que l’opéra de Saigon, la cathédrale Notre Dame, un édifice construit en « brique rouge » que l’on a ramenée de Toulouse, aussi la poste centrale, l’un des plus beaux bâtiments de la ville. La partie métallique de la grande poste a été faite par Gustave Eiffel. Elle a été construite à l’époque de l’Indochine française.

Les amateurs d’architecture trouvent souvent Ho Chi Minh-Ville aussi étrange qu’intéressante, l’un d’entre-eux nous a affirmé que son développement rapide a permis l’émergence de cinq styles architecturaux distincts, sa merveille architecturale est la Financial Tower Bitexco, construite par le groupe vietnamien Bitexco, un géant de l’immobilier, des mines, des constructions d’infrastructures et de l’eau minérale.

Avec ses 262 mètres elle est la plus grande tour qui domine le reste de la ville de Saigon, et la deuxième plus grande tour au Vietnam après le Keangnam tour de Hanoi.

Située dans l’un des plus grands quartiers historique de la ville, cette architecture de 68 étages, surnommée aussi Lotus building car son design est inspiré du bourgeon de lotus, une fleur emblématique du pays, se veut le symbole de modernisation et la marque du boom économique incroyable qu’a connu la ville durant ces dernières années. Elle sert souvent de repère aux touristes qui sont toujours contents de l’apercevoir au loin dans la grande mégapole du sud du Vietnam.

Quand on visite le sublimissime Tower Bitexco, il est indispensable de mettre le cap sur le Sky deck, un observatoire situé au 49ème étage qui offre une vue imprenable à 360° sur Saigon, construit entièrement en verre du sol jusqu’au plafond, ce qui permet de voir librement les différents sites de la ville notamment la rivière de Saigon, le Ben than market et la cathédrale Notre Dame.

Le soir, l’observatoire offre un jeu de lumière de différentes couleurs originales, ce qui caractérise bien la ville.
Dans quelques années, la ville sera totalement transformée, cette entrée dans le monde moderne pousse la ville économique du Vietnam à se moderniser, mais il faut garder à l’esprit qu’à Hô-Chi-Minh-Ville il n’y a pas que les bâtisses coloniales, les buildings et les centres commerciaux qui valent la découverte car les lieux de cultes vietnamiens sont également à voir tels que, les tunnels de Cu chi, la pagode de l’empereur Jade, la marché de Ben Than et tant d’autres. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email