-- -- -- / -- -- --
Culture

Histoire politique et militaire de la wilaya historique VI

Histoire politique et militaire de la wilaya historique VI

Dans son nouvel ouvrage Histoire politique et militaire de la wilaya historique VI/1956-1962, publié par Djelfa Infos, le chercheur Slimane Kacem met en évidence les importantes haltes inhérentes à la guerre de libération nationale dans cette partie du territoire.

Second livre de Slimane Kacem qui a commis le premier sur le même thème, paru il y a trois ans sous le titre Histoire de la wilaya historique VI, zone II : de la constitution à la fin de Bellounis, il est motivé d’après son auteur par « l’insuffisance » d’écrits sur les aspects historique et militaire de la guerre dans cette région, mais aussi par le fait d’apporter sa contribution aux recherches sur l’histoire du pays en « mettant en exergue la vision algérienne des choses, loin des écrits français » et, pourquoi pas, enrichir le stock livresque sur l’histoire d’Algérie.

L’objectif est de « préserver l’histoire de notre glorieuse guerre à travers la transmission, l’analyse et l’écriture des témoignages de ceux qui l’ont faite », a expliqué l’auteur, rapporte l’Agence presse service d’Algérie. Son livre se réfère, en grande partie, sur une « matière historique purement locale » (témoignages et archives), sans pour autant négliger, si besoin est, les archives françaises. 

La wilaya historique VI est le berceau de grands noms de la révolution algérienne comme les chefs historiques Ziane Achour, Omar Idriss et le colonel Si El Haoues. Cet ouvrage est présenté en cinq chapitres, un épilogue et un index d’information et autres annexes explicatives. 

Le premier chapitre du livre aborde la géographie et la création de la wilaya historique VI, suite au Congrès de la Soummam, avant de s’intéresser, dans le second chapitre, au parcours de Si El Haoues et son rôle dans la réunification de cette wilaya. 

L’auteur consacre le troisième chapitre au nouveau commandant de cette wilaya, le colonel Tayeb Djeghlali. Dans son quatrième chapitre, Slimane Kacem met en lumière le rôle de cette wilaya dans la mise en échec du projet colonialiste visant à séparer le Sahara algérien du reste du pays. Le dernier chapitre du livre traite de l’aspect médical et de la communication dans la même wilaya historique.

Pour conclure son ouvrage, il apportera une multitude de témoignages vivants ou écrits et autres mémoires de moudjahidine ayant survécu à la guerre au niveau de cette wilaya. L’auteur s’est également référé sur des sources et des documents historiques, écrits par des Algériens, mais aussi sur des rapports français inhérents à la presse coloniale de l’époque sur la guerre d’Algérie.

A ce sujet, Slimane Kacem a soutenu avoir rencontré beaucoup de difficultés dans l’écriture de ce deuxième livre historique, à cause d’un manque de sources et de documents sur cette région.

L’une des difficultés est liée à la « sensibilité » du sujet, a-t-il relevé, s’étonnant qu’après « plus de 50 ans passés sur l’indépendance de l’Algérie, je n’ai pu trouver de diplômés en histoire pour les citer comme référence dans mes recherches sur l’histoire de notre région », ce qui le motivera à écrire cet ouvrage « dans lequel j’ai voulu souligner le grand rôle de la wilaya historique VI dans le succès de la libération du pays du joug colonial ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email