-- -- -- / -- -- --
Nationale

Hausse relative des produits alimentaires

Hausse relative des produits alimentaires

Les produits alimentaires (fruits et légumes, entre autres) ont connu une relative flambée des prix cette année encore. Il vrai que la hausse n’est pas aussi importante que les années précédentes, mais certains produits se sont distingués avec leurs prix qui ont doublé en l’espace de quelques jours seulement.

Ce relèvement trouve sa raison d’être dans la frénésie des achats par les ménages à la veille et durant le premier jour du jeûne. C’est le cas du prix de la carotte qui a atteint les 100 voire 120 DA, alors que son prix était de la moitié avant le jeûne.

Le prix du citron a doublé aussi. Il est fixé à 180 voire 200DA. Il était de 80 à 100DA il y a quelques jours. Certains produits ont connu une faible hausse et d’autres une relative hausse comme la pomme de terre qui est affichée entre 45 et 60, les haricots à 120 DA., la tomate entre 50 et 80 DA/kg, les poivrons entre 70 et 80 DA/kg.

Les fruits sont hors de portée des faibles bourses. Hormis la pastèque qui est cotée entre 30 et 40DA, les autres fruits sont inabordables. Les viandes ont connu aussi une relative hausse. Le bovin oscille entre 850 et 1 100 DA, la viande ovine est située entre 1 200 et 1 400DA. Cependant, le prix du poulet a sensiblement, augmenté. Il est fixé à 330DA alors qu’il était de 250 à 270 DA quelques jours avant le Ramadhan.

Dans l’ex Souk El-Fellah à Amriw, une foire commerciale est initiée par la chambre de commerciale et d’industrie de la wilaya. On y vend des produits Algérie à des prix de gros nous dit-on. Seulement, cette foire est animée par 22 stands. Beaucoup de gens qui s’y sont rendus pour faire des courses sont revenus bredouilles car ils n’ont pas trouvé les produits qu’ils voulaient acheter.

C’est le cas du stand des viandes qui est resté fermé. Certains chefs de familles affirment que les prix pratiqués sont plus intéressants que ceux des magasins. Il reste que les ménages ont une part de responsabilité avec leurs comportements et les commerçants et autres intervenants sont en grande partie à l’origine de ces flambées car, ils profitent de ces comportements pour augmenter les prix. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email