Hausse des crimes et délits à Tizi Ouzou – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Hausse des crimes et délits à Tizi Ouzou

Hausse des crimes et délits à Tizi Ouzou

Si les services de sécurité sont sur tous les fronts dans la lutte contre le crime, la violation de la réglementation générale et autres maux sociaux dans la wilaya de Tizi Ouzou, il n’en demeure pas moins que ce mal sociétal connaît une courbe ascendante.

Le rapport de police y afférent, portant sur janvier 2024, dont le Jeune Indépendant détient une copie, appuie, d’une façon on ne peut plus claire, cette thèse.

Au volet police judiciaire et au chapitre des affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes, tels que les coups et blessures volontaires, les menaces et injures, ces services ont traité en janvier dernier 129 affaires, mettant en cause 139 personnes dont 21 d’entre elles ont été présentées devant le procureur de la République.

Cette instance de justice, après examen et étude de chaque cas, a placé 9 personnes en détention préventive, ordonné la citation à comparaître pour 9 autres et ordonné la mise sous contrôle judiciaire pour les trois dernières. Dans le même cadre, les services concernés de la police ont instruit et transmis au parquet 118 dossiers de nature judiciaire.

S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, tels que l’atteinte aux biens, vols, dégradation des biens publics ou privés, les mêmes services ont traité 49 affaires où sont mises en cause 83 personnes.

Parmi celles-ci, 45 ont été présentées devant le procureur de la République dont 26 ont été placées en détention préventive, 10 ont été citées à comparaître, une a été laissée en liberté provisoire et les 8 restants ont été mises sous contrôle judiciaire.

Par ailleurs, ces mêmes services ont instruit et transmis à l’instance de justice 38 dossiers.

Au chapitre relatif aux infractions à la législation des stupéfiants et substances psychotropes, le rapport relève que les mêmes services ont traité 110 affaires, mettant en cause 137 personnes dont 53 ont été présentées devant le procureur de la République, lequel a placé 27 d’entre elles en détention préventive, mis 4 sous contrôle judiciaire, ordonné la citation à comparaître pour 20 autres et laissé en liberté provisoire les deux restants.

Dans le même cadre, les policiers ont instruit et transmis à cette instance 84 dossiers de nature judiciaire. S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique, tels que l’ivresse sur la voir publique et manifeste, la conduite en état d’ivresse, l’outrage à corps constitué, le document de la sûreté de wilaya relève que 75 affaires ont fait l’objet d’un traitement, dans lesquelles sont impliquées 86 personnes.

Parmi celles-ci, 31 ont été présentées devant le procureur de la République, dont 5 ont été placées en détention préventive, 22 ont été citées à comparaître et 4 ont été placées sous contrôle judiciaire.

Les mêmes services de police ont, dans ce cadre précis, instruit et transmis à l’instance de justice 55 dossiers de nature judiciaire. « Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, poursuit le rapport de police, 169 opérations coup-de-poing ont été initiées durant la période considérée, ciblant 544 différents points.

2 956 personnes ont été contrôlées dont 57 d’entre elles ont été présentées devant le procureur de la République pour divers délits, à savoir 14 pour port d’armes prohibés, 31 pour détention de stupéfiants et psychotropes et 12 faisant objet de recherche ».

Au volet de la sécurité publique, l’activité policière a porté sur le recensement de 57 accidents de la circulation au cours desquels 94 personnes ont été blessées et 2 autres sont décédées. Il est enregistré 4 mises en fourrière prononcées, 4 463 contraventions dressées et 592 contrôles et interventions effectués.

En outre, selon les données policières, 5 918 usagers de la route ont été sensibilisés sur les bienfaits de la prudence dans la conduite.

Au volet de la police judiciaire, le rapport de la sûreté de wilaya note que dans le cadre de la gestion et du suivi des commerces réglementés, le service de wilaya police générale a procédé au contrôle de 580 commerces et enregistré 24 infractions, fait une proposition de fermeture administrative, établi 15 mises en demeure, fait 8 cas de poursuites judiciaires et enfin enregistré et exécuté 17 décisions de fermeture administrative émanant des services de la wilaya .

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email