Hausse de 6,4% du PIB au deuxième trimestre – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Hausse de 6,4% du PIB au deuxième trimestre

Hausse de 6,4% du PIB au deuxième trimestre

L’économie algérienne poursuit sa croissance. Le produit intérieur brut (PIB) a rebondi au deuxième trimestre 2021, enregistrant une hausse de 6,4% par rapport à la même période  l’année dernière. La hausse du PIB est principalement due à la forte reprise des activités économiques dans les hydrocarbures avec 11%.

L’économie algérienne continue à observer une croissance. Après un rebond du PIB de 2,3% au premier trimestre de l’année en cours, la croissance économique de l’Algérie a atteint 6,4% au deuxième trimestre 2021 par rapport à la même période l’année dernière. C’est ce qu’a indiqué un bilan de l’Office national des statistiques (ONS), rapporté par l’Agence officielle. Après une année 2020 difficile (le PIB a baissé de 4,9%), caractérisée par les baisses de l’activité économique en raison de l’impact direct et indirect de la pandémie du coronavirus, le PIB a ainsi rebondi au deuxième trimestre 2021.

Il enregistre «une hausse conséquente» de 6,4% par rapport à la même période l’année dernière, selon l’Office des statistiques, mettant en avant la reprise de l’activité économique. Cette hausse du PIB, on la doit principalement à la valeur ajoutée du secteur des hydrocarbures. «Cette croissance soutenue est le résultat d’une forte reprise des activités économiques dans les secteurs des hydrocarbures avec 11%, l’industrie (9,3%), le bâtiment-travaux publics et hydrauliques (BTPH), y compris les services et travaux publics pétroliers (STPP) (13,7%) et les services marchands (10,2%)», précise-t-on.

Le PIB hors hydrocarbures a également enregistré une croissance. Il a été de 6,1% contre 1,4%  au premier trimestre de l’année en cours, alors que le taux du PIB hors agriculture a affiché une hausse de 7,5% durant le second trimestre 2021 par rapport à la même période l’année dernière, détaille l’organisme des statistiques. En valeurs courantes, le PIB du deuxième trimestre 2021 a enregistré une croissance de 27,3% contre une baisse de 17% durant la même période de l’année précédente suite à une évolution du niveau général des prix de 19,6%, conjuguée à une croissance positive en volume de 6,4%, selon les précisions de l’ONS.

Par ailleurs, l’Office a indiqué que la demande finale totale est en hausse de 5,9% (elle était de +1,2 au premier trimestre) du fait, notamment, de l’augmentation du volume des exportations de biens et services de 10,2% (contre 11,2 au premier trimestre) et de la  consommation finale des ménages, qui a affiché une croissance «remarquable» de 7,1%, alors qu’elle avait enregistré une croissance de 1,8% au premier trimestre de l’année en cours.

La demande intérieure (PIB + importations de biens et services – exportations de biens et services) en volume a également évolué à un rythme positif de 5,6% par rapport au deuxième trimestre 2020, selon les données de l’ONS.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email