-- -- -- / -- -- --
Nationale

Harragas : Six morts au large de Damous

Harragas : Six morts au large de Damous

Six prétendants à l’émigration clandestine ont péri dans le naufrage de leur embarcation et cinq autres ont été sauvés par des éléments des gardes-côtes au large de Damous, à l’ouest de la wilaya de Tipasa, selon les services de la Protection civile.

Les cinq personnes sauvées ont été évacuées par le port de Cherchell, et trois ont été transférées à l’hôpital de la même ville et les deux autres ont été conduites vers la Brigade de gendarmerie de Cherchell, afin de se soumettre à un interrogatoire sur les conditions du décès des autres émigrés clandestins.

La dépouille d’une sixième personne, âgée de 30 ans et originaire de Khenchela, a également été repêchée par les grades-côtes. Les autres victimes, originaires de Tipasa, Alger, Khenchela et Jijel, avaient entre 24 et 47 ans, a ajouté la Protection civile.

Le phénomène de l’émigration clandestine, qui s’est calmé un moment, a repris de plus belle au cours des trois dernières semaines, avec plusieurs drames en mer.

Après les morts de la wilaya de Boumerdès la semaine dernière, les garde-côtes des Forces navales ont secouru vendredi un groupe d’émigrants clandestins au large de Ténès. Ils ont pu sauver cinq personnes, alors que le corps d’un sixième candidat à l’émigration clandestine a été repêché, indique hier samedi le MDN.

« Des éléments des garde-côtes de Cherchell, sont intervenus, lors d’une opération de recherche et de sauvetage, pour secourir un groupe d’émigrants clandestins, à 37 miles nautiques au nord de Ténès, où cinq personnes ont été évacuées et un cadavre a été repêché », précise le MDN.

Par ailleurs, à Oran, Mostaganem et Chlef, les garde-côtes et la Gendarmerie nationale ont mis en échec d’autres tentatives d’émigration clandestine de 116 individus, selon la même source.

Le phénomène de l’émigration clandestine continue de prendre de l’ampleur. Quatorze personnes ont « failli se noyer » au nord-ouest de Cap Carbon au large d’Oran, ajoute le MDN dans un communiqué diffusé jeudi. Elles ont été secourues par les garde-côtes, selon la même source.

D’autres unités des garde-côtes des Forces navales algériennes ont « déjoué à Chlef et Aïn Témouchent, des tentatives d’émigration clandestine de 33 personnes qui étaient à bord d’embarcations de construction artisanale. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email