-- -- -- / -- -- --
Sports

Hannachi destitué et le conseil d’administration dissous

Hannachi destitué et le conseil d’administration dissous

Des membres du conseil d’administration de la JSK ont voté hier après-midi à l’unanimité le retrait de confiance au président du club, Mohand Cherif Hannachi. Le conseil d’administration de la SSPA de la JSK s’est ouvert en présence de 11 de ses 13 membres et en l’absence du président Hannachi qui se trouvait au Maroc.

Au cours de cette réunion, il a été procédé également à la dissolution du conseil d’administration, remplacé par un nouvel organe qui sera appelé à gérer les affaires du club.
Il s’agirait d’une commission de surveillance dont les membres seront installés le 7 septembre prochain.

Selon le président intérimaire qui va gérer cette transition, Malik Azlef, le changement de mode de gestion du club confirme la destitution de Hannachi. Le capital de la JSK sera ouvert à des investisseurs dès l’installation de cette commission. 

Le nom de Lakhdar Madjène comme successeur de Hannachi a été entonné par des dizaines de supporters présents rassemblés devant le siège du club. S’agissant de la procédure de destitution et du respect de la réglementation, Azlef, le président intérimaire, a soutenu que cette procédure a été supervisée par des juristes spécialistes de ce genre de conflits.

Azlef va prendre ainsi la tête d’un directoire, au moment où le club vit une période de préparation difficile, depuis que les deux entraîneurs ont engagé un bras de fer avec Hannachi.

Ce dernier, en poste depuis 1994, est souvent critiqué pour sa gestion du club. Depuis dix ans, Hannachi a battu des records dans les changements d’entraîneurs, ainsi que dans le recrutement massif de joueurs moyens.

Le club échappe de justesse de la relégation en Ligue 2 depuis quelques saisons. Sa gestion a poussé des supporters du club à organiser des manifestations et des sit-in à Tizi Ouzou et à réclamer le départ de Hannachi, et à ouvrir le capital social du club à d’autres hommes d’affaires de la région.

L’instabilité chronique de la JSK vient de prendre, avec la destitution de Hannachi, une nouvelle tournure. Reste à connaître la réaction de l’ex-président, qui n’a jamais donné le moindre signe de vouloir quitter le club qu’il gère depuis 23 ans.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email