-- -- -- / -- -- --
Sports

Handball/ Mondial-2015 (finale) : La surprise Qatar défie l’épouvantail France

Handball/ Mondial-2015 (finale) : La surprise Qatar défie l’épouvantail France

La finale du championnat du monde-2015 de handball messieurs aura lieu dimanche à Doha avec, comme affiche inédite, le Qatar, premier finaliste non-européen d’un Mondial, qui défiera la France, une habituée de ce stade de la compétition.

Personne n’attendait le Qatar en finale. Pourtant, il est bien là. Les Qataris sont en train de vivre un rêve avec leur équipe composée d’un mix de joueurs de diverses origines (bosnienne, tunisienne, iranienne, française, égyptienne, cubaine, espagnole, monténégrine et bien sûr qatarie), sous la direction de l’Espagnol Valero Rivera Lopez qui s’apprête, lui, à jouer sa deuxième finale d’un Mondial de suite, après celle remportée par son pays en 2013 à domicile aux dépens du Danemark.

Après s’être classé 2e du groupe A derrière l’Espagne avec un bilan de quatre victoires et une défaite (contre les Espagnols justement), le pays organisateur a poursuivi sa belle série en huitièmes, quarts et demi-finales, dominant respectivement l’Autriche, l’Allemagne puis la Pologne, au grand bonheur de ses supporters et de l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, qui assiste aux rencontres d’ « El-Annabi ».

« Atteindre la finale est un rêve pour chaque joueur. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes et on verra le résultat. Nous serons encore une équipe soudée contre la France. J’espère que tous les supporters arabes seront derrière nous », a déclaré à l’APS l’ailier gauche Murad Abdulrazzaq, un des rares Qataris de cette équipe.

En face, la France fait office de favorite de la finale. Avec leurs quatre titres de champions du monde, deux médailles d’or aux jeux Olympiques et trois consécrations en championnat d’Europe dont la dernière en 2014, les Bleus ont les faveurs des pronostics pour accrocher un nouveau trophée à leur tableau de chasse. 

Les équipiers de Nikola Karabatic, qui a dépassé contre l’Espagne en demi-finale la barre des 1000 buts avec l’équipe de France, doivent cependant s’attendre à être bousculés par un adversaire jouant avec la rage de vaincre dans une salle de Lusaïlqui sera acquise à sa cause.

« Le match contre le Qatar s’annonce compliqué car on ne s’attendait pas forcément à les rencontrer en finale. Ils jouent très bien, avec un très bon entraîneur. Ils sont sur leur nuage et le but sera de les en faire tomber », a prédit, pour sa part, l’entraîneur français Claude Onesta. Cette rencontre pourrait être celle des gardiens. Du côté de la France, Thierry Omeyer, toujours égal à lui-même, a multiplié les arrêts de grandes classes face aux Ibériques, ce qui lui a valu d’être élu homme du match.

Même chose pour Danijel Saric qui défend les cages qataries. Le Bosnien a été élu meilleur joueur face à l’Allemagne puis contre la Pologne grâce à ses arrêts décisifs. Avant cette finale, se jouera le match de classement pour la 3e place entre les deux malheureux demi-finalistes, à savoir la Pologne et l’Espagne, qui a abandonné la défense de son titre. 

Le vainqueur du championnat du monde-2015 est directement qualifié pour les jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro (Brésil), tandis que les équipes classées de la 2e à la 7eplace (ou la 8e place si le champion d’Europe 2016 figure parmi les 7 premiers) obtiennent le droit de participer à des tournois de qualification préolympiques.

Le programme de dimanche
(à la salle Lusaïl) :
Match pour la 3e place : Pologne – Espagne (16h30 locales, 14h30 algérienne)
Finale : Qatar – France (19h15 locales, 17h15 algérienne).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email