-- -- -- / -- -- --
Sports

Handball : Le GS Pétroliers (garçons) veut retrouver sa prééminence

Handball : Le GS Pétroliers (garçons)  veut retrouver sa prééminence

Le club le plus titré d’Algérie en handball, le Groupement sportif des Pétroliers, veut reconquérir le titre national, pour ne pas dire le doublé comme il l’a si bien fait par le passé, et ce depuis des décennies sous la dénomination aussi du MC Alger.

La saison dernière, les camarades de Benmenni ont réalisé une piètre prestation depuis qu’ils jouent au jeu à sept, terminant à la troisième place au classement général et se retrouvant éliminés en coupe d’Alger face à la modeste formation du MB Tadjenant.

Il faut dire que lors de la saison écoulée, le GSP a enregistré énormément de blessures chez ses joueurs cadres, en plus du départ à la retraite des joueurs Hichem Boudrali et Lamine Sahli. Mais cela n’enlève rien au mérite du CRB Baraki, qui à remporté la coupe d’Algérie, et à la JSE Skikda, qui à décroché le deuxième titre national de son histoire.

Avec une panoplie de joueurs blessés la saison écoulée, le GS Pétroliers a eu du mal à conserver son doublé national, et ce sont des formations comme Baraki, Skikda ou encore Bordj Bou Arréridj qui sont sortis du lot pour jouer les premiers rôles.

Des équipes qui, faut-il le souligner, commencent enfin à piocher dans leurs tirelires respectives pour recruter des joueurs de valeur. Une façon d’avoir une bonne équipe comme entité et de relever le niveau sur le plan global. 

Pour repartir sur de bonnes et solides bases, le Groupement sportif des Pétroliers a fait un peu le ménage dans la maison. D’abord sur le plan technique du staff, Réda Zeguelli reste toujours le manager général, et c’est Abderrahmane Ketir qui est promu entraîneur de l’équipe des seniors, à la place de Hasni Achour qui a quitté le bateau du GSP pour aller vers la formation du HBC El-Biar. Ketir, qui faisait partie du staff technique de l’équipe des juniors en compagnie de Nabil Bouzidi (ce dernier a été nommé à la tête de l’équipe seniors filles), aura la lourde tâche de mener à bien sa mission.

Dans la mesure où il fait partie des anciens du Mouloudia et du GS Pétroliers, il saura comment diriger l’équipe, surtout avec un staff étoffé.

Ensuite, il y a le départ eu de Hichem Boudrali, qui a décidé de mettre fin à sa carrière de handballeur et de rejoindre Salah Bouchekriou comme entraîneur- adjoint en équipe nationale masculine. Lamine Sahli a préféré suivre Hasni Achour pour étoffer le staff technique du HBC El-Biar.

En ce qui concerne les arrivées, on note celles d’Abbassi et de Boutchekhtchoukh de l’ES Aïn Touta. Il y à également le retour au bercail de Hamza Toum qui attend toujours la libération du CRB Baraki, mais aussi l’éclosion de jeunes issus de la catégorie des juniors, à l’instar de Nadjib Zeguelli, Aymen Belloucif ou encore le neveu de l’ex-international Hammad.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email