-- -- -- / -- -- --
Sports

Handball / Finales de Coupe d’Algérie : Doublé pour le GS Pétroliers

Handball / Finales de Coupe d’Algérie : Doublé pour le GS Pétroliers

Le GS Pétroliers a réussi le doublé en Coupe d’Algérie de handball, en s’imposant aussi bien chez les messieurs que chez les dames, respectivement (28-21) contre l’Entente Sportive Aïn Touta, e(25-21) contre le Handball Club El Biar.

La finale dames a été la première à se dérouler dans la salle omnisports de Chéraga (Alger) et les Elbiaroises peuvent nourrir bien des regrets d’être passées à côté de l’exploit, car ayant fait jeu égal avec les Pétrolières pendant pratiquement tout le match.

Le score était d’ailleurs de sept buts partout après un quart d’heure de jeu, et ce n’est que vers la fin de la première mi-temps que la défense du HBCEB a commencé à prendre l’eau, rejoignant ainsi les vestiaires avec un retard de quatre buts (16-12).

Après la pause, l’entraîneur Elbiarois Achour Karim a incorporé d’entrée jeu la gardienne Fatma Boussora, en lieu et la place de Soumia Khoukhou, tout en optant pour une défense avancée, qui a bien fait le job derrière, puisque les camarades de Ratiba Hasnaoui n’ont encaissé qu’un seul but pendant les sept première minutes de la deuxième mi-temps.

Malheureusement pour elles, le rendement offensif n’a pas été aussi bon, en grande partie à cause de l’excès de précipitation. Les Elibiaroises ont en effet raté un minimum de six occasions franches, rien qu’au début de cette deuxième mi-temps, et c’était beaucoup trop pour une équipe qui était menée au score, et qui espérait renverser la vapeur.

De leur côté, les Pétrolières ont su garder leur sang froid, même aux pires moments de la rencontre, ce qui leur a permis de conserver leurs avance au score, et de s’imposer au final (25-21).

Un quart d’heure après les dames, c’était au tour des messieurs de faire leur entrée sur le terrain, et avec eux, le niveau technique est très vite monté d’un cran, particulièrement chez les gardiens de buts, ayant pesé d’un poids considérable sur les moments forts de la rencontre.

Que ce soit Abdelmalek Slahdji (GSP), ou Bouguenna Nour El Islam (ESAT), les arrêts étaient en effet aussi spectaculaires que décisifs, et ont joué un rôle déterminant dans les différentes tournures qu’avait pris cette finale messieurs.

Disposant cependant d’une meilleure attaque, les pétroliers ont pris l’ascendant, terminant la mi-temps avec quatre buts d’avance (16-12).

Au retour des vestiaires, l’ESAT a réussi une petite “remontada” en revenant à 17-20, mais cette grosse débauche d’énergie l’a considérablement émoussée, au point de s’effondrer complètement en fin de match, passant de 18-22 à 21-28 en l’espace de quelques minutes avant le coup de sifflet final.

L’expérience et la fraîcheur physique des Pétroliers a joué un rôle déterminant dans la gestion de cette fin de match, et c’est ce qui a fait les différence.

Déclarations :

Reda Zeguelli (Entraîneur en chef du GSP) : “C’était un match difficile, face à un adversaire coriace, qui n’a vendu que chèrement sa peau. Mais nos joueurs ont été solides moralement, ce qui leur a permis de bien gérer les moments forts de cette finale.

Je les félicite d’ailleurs pour tous leurs efforts. Je tiens à remercier aussi notre président, car c’est grâce à la confiance qu’il a gardé en nous que nous sommes arrivés-là. Même lorsque le club avait tout perdu en 2014 (ndlr, coupe et championnat), il a continué à nous soutenir et aujourd’hui, nous en récoltons les fruits”.

Habib Kheraïfia (Entraîneur en chef de l’ESAT) : “C’était une finale de coupe et nous sommes déçus de l’avoir perdue, même s’il y avait une belle équipe en face, car ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance d’en disputer une.

Nous avons bien démarré le match. Même en deuxième mi-temps, nous étions bien revenus au score, mais la suite a été moins bonne.

Nous avons raté beaucoup d’occasions et à ce niveau là, ça ne pardonne pas. Ce n’est pas pour me trouver de fausses excuses, mais je tiens à dire que nous avons disputé cette finale avec des joueurs amoindris, que j’ai récupéré blessés, et cela a pesé dans l’issue finale de la rencontre”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email