-- -- -- / -- -- --
Nationale

Hamrouche appelle à un système politique plus adapté

Hamrouche appelle à un système politique plus adapté

L’ancien chef de gouvernement, Mouloud Hamrouche, considère que l’Algérie n’a pas vraiment pu réaliser ses choix et ses objectifs tracés depuis l’indépendance. Le développement de la société, la consolidation de la souveraineté nationale, le développement de l’économie et la construction d’un Etat national, d’une société libre.

Des tas de projets qui n’ont pas pu être incarnés sur le terrain, selon l’homme qui était à la tête du gouvernement de l’ère Chadli Bendjedid. S’exprimant hier lors du forum du quotidien El Hiwar, intitulé « les clés de compréhension de la conjoncture actuelle et le concept d’un Etat civil », l’ex-chef deu gouvernement a fait remarquer que la situation du pays a toujours été marquée par la tourmente, les programmes, les projets inachevés ou en suspens et les dirigeants conjoncturels. Il a ajouté que les dirigeants ont toujours fait l’objet de critiques et de contestation mais il n’y a jamais eu de remise en cause du système.

« Tous les dirigeants précédents ont été incriminés mais jamais les règles et méthodes de gouvernance. N’est-ce pas un jugement injuste et superficiel ? », a-t-il lancé. Il a admis que, certes, les hommes ont leur part de responsabilité dans ces échecs. « Ils n’ont pas pu détecter le dysfonctionnement et son impact, mais il faut revoir le système de gestion pour rectifier le tir avant de basculer dans l’impasse », a-t-il expliqué. 

L’ancien chef du gouvernement a affirmé qu’ »il y a des pays qui ont les mêmes moyens et potentialités que nous mais qui nous ont pourtant devancé dans tous les domaines grâce à leur bonne gouvernance ». Hamrouche a ainsi reconnu les limites de chaque système politique qu’il fait remplacer par un modèle adapté et meilleur lorsqu’il le faut, mettant en garde contre le statu quo.

Hamrouche a dénoncé par ailleurs les comportements qui portent atteinte à l’unité de la nation, à la religion et à l’identité nationale qui « font l’objet d’attaques brutales ». Il a également prévenu contre « le régionalisme qui nourrit la division et prive la société de son droit à la prospérité ».

Hamrouche prévient que la situation socio-économique du pays au cours des trois prochaines années risque gros en raison de la détérioration significative des recettes des hydrocarbures. Concernant les mutations et les changements effectués au niveau du DRS, l’ancien chef de gouvernement a estimé que cela fait partie des mécanismes des réformes imposées par la situation contemporaine qui prévaut sur la scène nationale et internationale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email